Bell & Ross - WW2 Tourbillon militaire
Luc Virginius / Chronopassion
Bell & Ross - WW2 Tourbillon militaire

WW2 Tourbillon militaire

Bell & Ross
Voir le prix
100'000 €

Disponible Contactez nous
L'avis de laurent

Numéro 7/20

Voir les autres vues Luc Virginius / Chronopassion

QUATRE COMPLICATIONS DANS UN MÊME BOÎTIER

AUTREFOIS ARMURE, LE CAPOT DE PROTECTION SERT AUJOURD’HUI D’ÉCRIN AUX COMPLICATIONS

 

Au cours de la Première Guerre mondiale, les combats aériens ou au sol faisaient courir les plus grands risques au fragile verre minéral des montres des combattants. Mais si elles protégeaient les cadrans, les grilles métalliques entravaient la visibilité et gênaient la lecture des indications.

Aujourd’hui en saphir, les verres modernes se révèlent très solides et ne nécessitent plus l’usage de boucliers protecteurs. C’est pourquoi, au-delà de sa fonction évocatrice du passé, le capot de la WW2 Military Tourbillon devient partie intégrante de la montre en renforçant la lisibilité du cadran grâce à ses formes particulières soulignant les

indications. Des ouvertures dessinées dans le métal dévoilent en totalité les différentes informations horaires et les complications, permettant ainsi au regard de se concentrer sur l’essentiel. Si en s’ouvrant grâce à une charnière, ce bouclier dévoile l’intégralité du cadran et permet ainsi d’en admirer l’élégance classique, il reste fonctionnel même fermé grâce à de discrètes graduations des minutes.

 

QUATRE COMPLICATIONS DANS UN MÊME BOÎTIER

En intégrant les quatre complications tourbillon, indicateur de précision, régulateur et réserve de marche dans le boîtier rond de la Vintage WW2 Military Tourbillon, Bell & Ross donne un nouveau visage à l’esprit “haute horlogerie” exprimé depuis la sortie de la BR 01 Tourbillon en 2007.

La disposition en croix des différentes fonctions combine lisibilité et fonctionnalité. Soulever le capot protecteur permet de découvrir l’intégralité du cadran. L’alternance d’un rehaut noir mat sur le pourtour, de surfaces métalliques décorées “Côte de Genève” et de compteurs additionnels jouant sur les contrastes pour renforcer la lisibilité, crée une profondeur visuelle et un effet “trois dimensions” mariant élégance et précision des indications. Fidèle à son inspiration militaire accordant la priorité à la lisibilité des temps courts, la WW2 Military Tourbillon dispose d’un régulateur, principe horloger dissociant la lecture des heures et des minutes. Si l’aiguille des minutes possède un axe central et balaie l’intégralité du cadran, l’aiguille des heures dispose d’un petit cadran spécifique à 12 h. A 3 h, une aiguille (Trust Index), évoluant sur arc de cercle indique le degré de précision du mouvement en fonction de la tension du barillet. A 9 h figure l’indication de la réserve de marche (5 jours) qui complète l’information fournie par l’indicateur de précision. A elles deux, ces complications préviennent le possesseur de la montre de la nécessité de remonter le mouvement afin d’assurer un fonctionnement optimal de la montre.

Enfin, le cadran s’ouvre à 6 h sur la cage en or rose du tourbillon dont la rotation en une minute permet au symbole “&” de Bell & Ross de jouer le rôle d’une petite seconde.

 

DÉTAILS DE CONSTRUCTION ET FINITIONS DU BOÎTIER TRADUISENT L’ESPRIT D’UNE MONTRE D’ÉPOQUE

Les concepteurs Bell & Ross ont choisi de faire de la Vintage WW2 Military Tourbillon un lien entre hier, aujourd’hui et demain. Ainsi, si le capot ajouré évoque la grille protégeant les montres militaires d’autrefois, son fond saphir transparent laisse apercevoir ses ponts et platines en fibre de carbone, matériau high-tech sélectionné pour

sa robustesse et sa légèreté.

Si le boîtier semble surgir du passé avec sa patine et sa grande couronne striée pour une bonne préhension, il est constitué de titane Grade 5 poli-satiné auquel un traitement PVD confère une couleur “canon de fusil“ pleinement conforme à l’esprit de la montre.

L’utilisation d’un matériau de pointe comme le titane permet de concilier les 45 mm de diamètre du boîtier avec les exigences de Bell & Ross en matière de légèreté et de solidité.

Quant au bracelet de cuir vieilli ou d’alligator brun dont la finesse rappelle celle des premières montres de poignet, il joue la carte du confort au porter grâce à sa souplesse et à la présence d’attaches mobiles.

Tous ces détails de construction et de finition, qu’il s’agisse de la charnière du capot et des ouvertures dessinées en son centre, des attaches mobiles du bracelet ou de la couleur particulière du titane, font de la Vintage WW2 Military Tourbillon une montre sophistiquée dont toutes les spécificités traduisent l’esprit d’authenticité qui a guidé son élaboration.

 

 Avec la Vintage WW2 Military Tourbillon, dernière-née de sa collection très exclusive de montres de haute horlogerie, Bell & Ross exprime une nouvelle fois sa vision personnelle du passé. En intégrant un tourbillon, un régulateur, un indicateur de précision et une réserve de marche sous un couvercle protecteur évoquant un pan entier de l’Histoire, la Maison magnifie ces complications. Et si l’esprit plein de caractère de cette pièce éditée en 20 exemplaires seulement s’inspire de la légende horlogère, les matériaux utilisés en font une montre pleinement en phase avec son époque et tournée vers le futur.

 

Spécifications techniques

Mouvement
  • mécanique à remontage manuel avec tourbillon.
  • Cage tourbillon en or rose

 

Fonctions
  • affichage de type régulateur
  • Heures (compteur haut)
  • minutes (aiguille centrale)
  • indicateur réserve de marche (5 jours)
  • indicateur de précision (Trust Index)

 

Boîtier
  • avec capot de protection 
  • diamètre 45 mm en titane
  • poli-satiné
  • Finition PVD* titane
  • Fond en verre saphir
  • Cornes mobiles
  • Verre saphir antireflet
  • Etanchéité de 50m
 

 

Cadran
  • noir mat avec plaque métallique finition titane, vissée et
  • décorée “Côtes de Genève”
  • Aiguilles, chiffres et index dorés

 

Bracelet
  • Boucle ardillon en titane
  • alligator marron
 
 

Who's who

"La première fois que l'on s'est vu ? Il y a un quart de siècle !".

Quand on dit que les bonnes choses s'apprécient avec le temps, cela n'a jamais été aussi vrai qu'entre Bell & Ross et Chronopassion. Laurent Picciotto et Carlos Rosillo se fréquentent depuis que le second a co-créé Bell & Ross, avec une vision déjà très claire de l'horlogerie d'aviation. Les deux hommes s'apprécient, l'un pour la qualité de la sélection 'dissidente' offerte par Chronopassion, l'autre pour la clarté de son positionnement, son discours et ses créations qui n'ont jamais dévié de leur plan de vol.

Seulement voilà, le cas Bell & Ross est assez unique. La marque offre aussi bien de l'horlogerie pour le quotidien du fan d'aéronautique, que des modèles très exclusifs pour amateurs de complications. Entre les deux, Laurent Picciotto a donc décidé...de ne pas choisir.

"C'est une des rares marques capables de garantir une parfaite cohérence dans toutes ses collections, avec le même souci du détail, la même passion de la belle mécanique", souligne-t-il. Une fois n'est pas coutume, on trouvera donc rue Saint Honoré les modèles courants les plus emblématiques de Bell & Ross, au même titre que les coffrets en séries ultra-limitées réservées aux collectionneurs avertis.

Un pari audacieux ? Vu de l'extérieur, de la part d'une enseigne réputée pour la rigueur de sa sélection, oui.

Pourtant, à y regarder de plus près, l'idée est de préserver la marque dans son intégralité, dans sa cohérence globale. "Bell & Ross a considérablement évolué", rappelle Laurent Picciotto. "Je prends toujours autant de plaisir à découvrir leur dernière folie horlo-mécanique que leurs montres dédiées à la plongée, à l'esprit vintage ou au look de cockpit supersonique".

Voilà donc un quart de siècle que ce plaisir se renouvelle jour après jour. Après 25 ans de concubinage, il était temps d'officialiser l'union Bell & Ross & Chronopassion au temple de la rue Saint-Honoré !

Journaliste : Olivier Müller

Lire la suite