breguet - La Tradition Fusée Tourbillon
Luc Virginius / Chronopassion
breguet - La Tradition Fusée Tourbillon

La Tradition Fusée Tourbillon

breguet

Epuisé Contactez nous
L'avis de laurent

Voir les autres vues Luc Virginius / Chronopassion

Le garde-temps Breguet 7047 met en scène un spectaculaire mécanisme de tourbillon couplé à une transmission fusée -chaîne. Une création à remontage manuel, calibre Breguet 569, dont la technicité parle d’elle -même. Les nombreuses particularités du mouvement se trouvent par exemple dans l’indication de la réserve de marche, qui a par ailleurs fait l’objet d’une demande de brevet : indiquée à 10h, elle se présente directement sur le tambour de barillet, (source d’énergie de la montre) et bénéficie d’un système de différentiels réducteurs permettant son affichage à même le tambour. L’importante dimension de ce dernier a en outre permis aux horlogers d’y loger deux ressorts séparés, pour plus de puissance. Le dispositif de transmission fusée -chaîne a la propriété d’optimiser la régularité de marche de la montre en lui garantissant un couple constant, quelque soit son niveau de remontage. Si la Tradition 7047 se tourne indéniablement vers l’avenir, elle n’en reste pas moins fidèle à l’identité de Breguet. Inspirée des premières montres de poche à tourbillon datant du début du 19 e siècle, elle conserve les attributs caractéristiques de la marque telles les cannelures, attaches arrondies et soudées et les aiguilles Breguet en acier bleui.

Spécifications techniques

Boîtier
  • Or jaune 41mm
  • Etanchéité 30 mètres
Mouvement
  • Breguet Cal. 569 à remontage manuel
  • Spiral Breguet en silicium
Fonctions
  • Heures, Minutes, Tourbillon 60 secondes, Indication de la réserve de marche
Cadran
  • Exentré en or argenté guilloché à la main
  • Indication de la réserve de marche sur le tambour de barillet
Bracelet
  • Alligator marron
Spécial
  • Le spectaculaire mécanisme de tourbillon couplé à une transmission fusée-chaîne

Who's who

C'est l'un des rares moments où l'on peut voir Laurent Picciotto pris de court par une question : Pourquoi Breguet chez Chronopassion ? L'auditeur savoure sa maigre victoire, l'homme se reprend vite: "C'est une évidence. On ne peut pas faire sans Breguet. Il a tout inventé ou presque". Avant de conclure par son sens habituel de la formule : "le beau est éternel". La relation entre Chronopassion et Breguet est aujourd'hui posée et toujours pleine de promesses, mais tel n'a pas toujours été le cas. Présente depuis près d'un quart de siècle au 271 rue Saint Honoré, Breguet a pourtant fait l'objet d'une attention toute particulière il y a quelques années lors d'un événement bien particulier : la revente de la marque au Swatch Group. "J'ai pris un temps d'observation car l'image que j'avais du Groupe et celle de l'ancestrale grande dame de l'horlogerie ne me semblaient pas immédiatement compatibles", se souvient Laurent Picciotto. Après quelques mois, il s'avère rassuré : "Hayek senior en a fait son bébé. Il en a toute suite saisi l'amplitude, le poids de son histoire. En deux à trois ans, il a clairement affirmé sa volonté de la développer tout en restant attaché sa grande tradition. Breguet, ce n'est pas n'importe quelle marque. C'est à elle seule un pan entier de l'histoire de l'horlogerie". Les développements entrepris par le Swatch Group entre en parfaite cohérence avec l'approche de Chronopassion : préserver un capital tout en apportant continuellement quelque chose de nouveau, suivant la volonté première de son fondateur. Au final, Breguet a su présenter au fil des années des pièces historiques tout en étant contemporaines, le tout à un prix fabuleusement attractif. (La ligne Tradition) "Breguet continue d'être une référence. Ses pièces sont tout simplement parfaitement pensées. Tous les registres sont couverts, depuis l'horlogerie pour dame à la pièce militaire, anoblie par la marque dans son approche de la Type 20", conclut Laurent Picciotto. "Au XXIème siècle, Breguet reste incontournable".

Journaliste : Olivier Müller

Lire la suite