Christophe Claret - Christophe Claret , Maestro
Luc Virginius / Chronopassion
Christophe Claret - Christophe Claret , Maestro

Christophe Claret , Maestro

Christophe Claret
Voir le prix
86'900 €

Disponible Contactez nous
L'avis de laurent

Voir les autres vues Luc Virginius / Chronopassion

Christophe Claret , Maestro

Le boîtier de 42mm – le plus petit diamètre des collections de Christophe Claret - en titane grade 5 ou en or rose 5N, impose son style avec sa forme curvex qui accentue la finesse de sa silhouette. Le choix d’un dôme en verre faisant office de lunette offre une perspective inédite sur le mouvement. 
 
Anticonformiste par nature, Christophe Claret ne manque jamais une occasion d’exprimer son audace créative à travers des affichages originaux, à contre-courant des codes traditionnels. En témoigne la grande date que l’horloger a judicieusement placée à 5h. Constituée de deux disques coniques en aluminium, le premier pour les dizaines sur la partie supérieure, le second pour les unités, cette grande date brevetée effectue un saut semi instantané entre minuit et minuit vingt. 
 
Comme un écho à l’effet 3D de cette date en volume, une autre forme conique surmontée d’un saphir ou d’un rubis, attire le regard à 3h30. Jamais avare de complications ludiques propices à nourrir l’imagination des amateurs d’horlogerie, Christophe Claret dévoile ainsi une toute nouvelle fonction. Inspiré par l’expression « faire un nœud à son mouchoir » pour se rappeler quelque chose d’important, le MEMO est un ingénieux pense-bête mécanique destiné aux étourdis comme aux hommes amateurs de gadgets techniques. 
 
La Maestro est disponible en or rose 5N ou en titane grade 5. Ces deux versions sont proposées en éditions limitées à 88 pièces

Spécifications techniques

Calibre :DMC16, mécanique à remontage manuel
Dimensions :
Diamètre : 36.25 mm
Hauteur : 10.50 mm (sans aiguilles)
Nombre de composants : 342
Nombre de rubis :33
Réserve de marche : 7 jours (env. 168 heures)
Echappement :
Echappement à ancre suisse
Balancier à vis noyées
Fréquence d’oscillation du balancier : 3 Hz (21’600 alt/h)
Esthétique :
Ponts étagés et squelettés Charles X
Barillet et rochet squelettés
Fonctions :
Affichage heures et minutes par aiguilles
Grande date pyramidale à 5h : affichage des dizaines sur le disque supérieur, affichage des unités sur le disque inférieur.
Fonction MEMO à 3h50 : forme conique dotée d’un saphir ou d’un rubis et d’un diamant permettant de rappeler l’engagement.
 
Boite :
Diamètre : 42 mm:
Hauteur : 16.06 mm:
Etanchéité : 30 m (3 ATM)
Référence : MTR.DMC16.000-088
Boîte : Or rose 5N
Aiguilles : Chromé noir et aluminium éloxé rouge avec Super-Luminova 
Couronne : Or rose 5N
Bracelet : Alligator noir avec couture noire
 
Référence : MTR.DMC16.000-088
Boîte : Or rose 5N
Aiguilles : Chromé noir et aluminium éloxé rouge avec Super-Luminova 
Couronne : Or rose 5N
Bracelet : Alligator noir avec couture noire

Série limitée à 88 pièces
 

Who's who

Ils sont arrivés en horlogerie dans les mêmes années, suivent les mêmes chemins non balisés, cultivent le même soin à leur différence. Pourtant, ils n’avaient jamais collaborés. Christophe Claret et Laurent Picciotto, outsiders revendiqués de la nouvelle vague horlogère, auront mis 20 ans à se trouver. 
« Ses créations, je les avais déjà repérées lorsqu’il œuvrait pour d’autres marques, toutes animées de mouvements Claret », se souvient Laurent Picciotto. « Son nom me revenait souvent. Il était toujours associé à de grandes complications, à du très haut niveau ». Progressivement, le nom Claret s’est établi, les pièces de haute voltige se sont enchainées jusqu’à ce que le nom Claret devienne une marque. 
Aujourd’hui, les deux enseignes respectives se complètent parfaitement. A l’horloger aussi discret que ses créations sont extravagantes, Chronopassion répond avec une expérience inégalée de l’horlogerie non conventionnelle et une notoriété sans frontière. L’arrivée de Christophe Claret rue Saint-Honoré sonne comme l’aboutissement logique de deux indépendants dont les routes se rejoignent au sommet. « Claret dépasse tellement la norme que la collaboration était inévitable », résume Laurent Picciotto. 
Depuis « les premiers ponts saphir signés Claret, qui avaient 20 ans d’avance », glisse-t-il, jusqu’aux récentes X-Trem-1 et Margot, le maître horloger du Locle a tissé une route qui a su marier le ludique au technique, la créativité au service de la poésie. « La Margot est pour moi un best-seller, une pièce qui donne envie de jouer et qui véhicule en même temps une forte émotion », explique Laurent Picciotto. « Lorsqu’on la pose sur la table, elle génère la même réaction que la X-Trem-1 : un effet « wow », la sensation de découvrir un objet d’exception maîtrisé à un tel point qu’il s’impose de lui-même ». 
La place de Claret chez Chronopassion est donc naturelle. Elle est celle d’une marque arrivée à pleine maturité, cohérente. Ses créations ne sont même plus « compliquées » au sens académique, elles sont au-delà. Elles explorent des terrains inconnus, repoussent les limites techniques et créatives de l’horlogerie, comme toutes celles que Chronopassion sélectionne. 
 
Journaliste : Olivier Müller
Lire la suite