Corum - Admiral Cup One Squelette
Corum - Admiral Cup One Squelette

Admiral Cup One Squelette

Corum | 9'950 € TTC

Disponible Contactez nous
L'avis de laurent

Voir les autres vues

Admiral Cup One Squelette

Reconnu à la fois pour l'attrait esthétique de ses modèles et pour son excellence technique, Corum est fière de contribuer à perpétuer les valeurs et l'expertise de la Haute Horlogerie.
 
Depuis 1955, Corum a adopté la créativité et l'audace comme principes directeurs. Il poursuit le chemin tracé par les fondateurs, plus fidèle que jamais aux collections emblématiques, tout en les enrichissant d'une touche moderne et puissante qui caractérise l'innovation et les percées techniques.
 
La continuité et la longévité de ses collections ne sont pas de simples mots chez Corum: l'amiral navigue sur les océans depuis 50 ans, tandis que la collection Bridges fait ses marques sur l'histoire horlogère depuis plus de 30 ans. L'histoire est définitivement en cours à Corum.
 
Cette Admiral Cup one squelette est la dernière création de la Maison.

Spécifications techniques

RÉFÉRENCEA082/03211 - 082.402.04/0F62 WO01
 
 
MOUVEMENT
- Calibre CO 082
- Méchanique à remontage automatique
- Réserve de marche: 42 heures
- Fréquence: 4 Hz, 28'800 a/h
- Dimension : 11 1/2'''
- Rubis: 27
 
FINITIONS
- Ponts et platine squelettés
- Masse squelettés
 
 
FONCTIONS
- Heure & Minute
- Date
 
 
CADRAN
- en bois de teck
- Spécificités : Fanions nautiques décalqués sur le réhaut comme indexes des heures
 
 
BOÎTIER
- Titane grade 5
- Dimension : 45 mm
- Epaisseur : 13.30 mm
- Couronne: Titane grade 5
- Lunette: Titane grade 5
- Glace: Glace saphir avec traitement antireflet
- Fond ouvert vissé, en titane grade 5 avec glace saphir et traitement antireflet
- Etanchéité: 300 mètres / 30 ATM
 
AIGUILLES
- Dauphine
- Finitions rhodiées
- Superluminova blanc
 
BRACELET & BOUCLE
- Cuir noir
- Entrecorne/Boucle: 23/20 mm
- Boucle déployante triple
- Matière boucle : Acier inox
 

Who's who

Il y a chez Corum une part d’imprédictibilité qui séduit de nombreux amateurs d’horlogerie. Le Corum d’hier n’a plus rien à voir avec celui d’aujourd’hui et l’on ne saurait prédire ce que son bouillonnant CEO, Antonio Calce, a en tête pour les prochaines années.
 
Indépendante, la marque l’est à bien des égards. Laurent Picciotto n’est pas le dernier à s’en souvenir : « Il y a 30 ans, Corum était la marque qui produisait des pièces avec des plumes des paon, des calandres de Rolls-Royce ou encore des dollars. Ce n’était pas nécessairement du goût de tout le monde, mais c’était une marque, indépendante d’esprit et de culture, qui traçait sa route sans se préoccuper des codes en vigueur ».
 
Au gré de ses développements, Corum développe une pièce plutôt positionné sur l’entrée de gamme que les plus avertis auront toujours en mémoire : la Bubble. Cette création ouvre les portes d’une marque horlogère à plus d’un amateur, mais viendra par la même occasion saborder le positionnement haut de gamme que Corum s’était construit. Durant les deux décennies suivantes, Corum va donc s’employer à retrouver sa légitimité sur le marché de la haute horlogerie.
 
C’est durant cette reconquête que Chronopassion fait le pari de son succès, notamment lorsque la marque propose d’audacieux modèles comme la Golden Bridge ou la Ti-Bridge. « La Golden Bridge Lady est notamment un modèle qui a parfaitement fonctionné auprès de la clientèle féminine », analyse Laurent Picciotto. « Aujourd’hui, la marque développe de très belles pièces compliquées, comme des tourbillons ou répétitions minutes. C’est une marque dont on attend beaucoup pour l’avenir ». Présente dans les vitrines de Chronopassion depuis 2009, Corum n’est pas prête d’y céder sa place.
 
Journaliste : Olivier Müller
Lire la suite