DeWitt - DeWitt ACADEMIA OUT OF TIME
Luc Virginius / Chronopassion
DeWitt - DeWitt ACADEMIA OUT OF TIME

DeWitt ACADEMIA OUT OF TIME

DeWitt
Voir le prix
43'800 €

Disponible Contactez nous
L'avis de laurent

Voir les autres vues Luc Virginius / Chronopassion

DeWitt ACADEMIA OUT OF TIME

DEWITT ACADEMIA OUT OF TIME

Dotée d’un boîtier rond de 42.5 mm de diamètre, la montre Academia Out of Time est animée du calibre automatique DeWitt indiquant les heures, les minutes et les secondes, entièrement développé, fabriqué et assemblé à la main par les maîtres horlogers de la manufacture de Meyrin Genève.

Robuste et fiable, avec ses 21’600 alternances horaires et sa réserve de marche de 65 heures, il s’agrémente, sur le modèle Out of Time, de 2 complications élaborées : une seconde morte, qui sert à la fois de régulateur et d’indicateur des secondes dans le compteur à 4 heures, et une seconde libre, invention DeWitt, dans le compteur à 8 heures. Une façon unique et originale de représenter la dualité entre le temps réel et le temps virtuel.

Cette construction horlogère unique est constituée du calibre de base manufacturé DW5051 et de modules additionnels, soient 217 composants, pour la plupart produits en interne et assemblés au sein des ateliers DeWitt.

Jouant les effets de contraste avec l’alliance de matériaux nobles et innovants, la boîte de l’Academia Out of Time se pare d’or rose 18 carats et de caoutchouc noir, recréant de façon plus subtile les célèbres colonnes Empire, signe distinctif des créations de la maison.

Le design épuré des cadrans, qui se déclinent en trois teintes de laque, noire, blanche et bleue, vient mettre en relief les 2 compteurs cerclés d’or affichant les complications.

Comme chaque création DeWitt, elle répond parfaitement aux très hautes normes de finitions main adoptées par la Manufacture. On retrouve également deux petites signatures en « W » sur la couronne et sur la boucle.

Ancrée plus que jamais sur le segment de l’exclusivité avec le modèle Academia Out of Time, la manufacture DeWitt allie un savoir-faire horloger innovant à une créativité sans cesse renouvelée.

 

 

 

Spécifications techniques

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

Calibre : 

Référence : DW1201

Mouvement : Mouvement mécanique à remontage automatique manufacturé DeWitt

Diamètre : 30.6 mm

Fonctions : Heures, minutes, seconde morte à 4 heures

Réserve de marche : 65 heures

Fréquence : 21’600 A/h

Balance : Balancier à inertie variable

Spiral : Plat

Echappement : Ancre suisse (44° angle de levée)

Rubis : 38

Nombre de composants : 217

Boîtier : 

Boîtier : Boîtier rond avec les colonnes impériales DeWitt sur les côtés

Matière : Or rose 18 carats et caoutchouc noir

Diamètre : 42.5 mm

Epaisseur totale : 12.85 mm

Couronne : Or rose 18 carats, signature « W »

Fond : Fond ouvert, glace saphir avec vis de sécurité

Entre cornes : 21 mm

Cadran : 

Cadran : Laque bleue avec chiffre en appliques et cercles de couleur or rose.

Aiguilles : Heures et minutes : or rose 18 carats, ajourées en forme de glaive. Seconde morte à 4H : or rose 18 carats, fine et élégante

Bracelet : Alligator noir

Boucle: triple déployante, capot poli en or rose 18 carats avec signature « W »

Autre : 

Etanchéité : 30 mètres

 

Who's who

La Manufacture DeWitt a été fondée en 2003 par le comte Jérôme de Witt dans le but de développer et produire à la main des montres exceptionnelles et innovantes, avec des mouvements de grandes complications.

Jérôme de Witt est un descendant direct d’empereurs et de rois européens, parmi lesquels d’illustres ancêtres comme l’Empereur Napoléon 1er, le Roi Jérôme de Westphalie et, plus proche, le Roi Léopold II des Belges, son arrière-grand-père.

Avec un héritage aussi fort et authentique, les montres DeWitt sont immédiatement reconnaissables par leurs colonnes impériales à l’esthétique très distinctive. Loin des standards horlogers traditionnels, celles-ci se distinguent par leur design et mouvement innovants, imaginés pour les empereurs d’aujourd’hui.

DeWitt, située à Meyrin-Genève en Suisse, est une manufacture familiale, indépendante et autosuffisante en termes de production, au sein de laquelle chaque garde-temps est produit en édition limité ou petite série, et est équipé de cadrans et de calibres fabriqués à la main et à l’interne. Chaque montre à grande complication est assemblée par un seul et même horloger, qui appose sa signature sur le fond de la montre.

La manufacture appartient aux très rares maisons horlogères intégrant totalement un savoir-faire extrêmement complexe, celui de la fabrication de ses cadrans, utilisant les traditionnels métiers d’art et continuant d’exercer l’art du guillochage sur des machines historiques du 18e et du 19e siècle. Les cadrans guillochés, en émail ou en laque, sont réalisés à la main dans ces ateliers, offrant ainsi la possibilité aux clients de faire créer leur pièce de haute horlogerie sur mesure avec des couleurs, finitions particulières, dessins personnalisés ou logos.

En plus des montres concepts, les 4 collections de montres homme DeWitt incluent l’iconique Academia, l’architecturale Twenty-8-Eight, la Classic et la sportive Glorious Knight. Récemment, les nouveaux modèles en acier « Male Wishes » sont venus s’ajouter aux collections Academia et Glorious Knight pour une clientèle souhaitant s’offrir une pièce de haute horlogerie, fabriquée entièrement à la main et au sein d’une manufacture suisse, à un prix abordable. L’Academia Skeleton fait aussi partie des derniers nés des ateliers DeWitt, renouant avec les origines de la marque par son mouvement présentant des fonctionnalités et un design très particuliers.

Avec les collections Alma, Blue Empire, Lady Pressy, Golden Afternoon et “Métiers d’Art », les femmes aussi trouveront des collections qui leur sont entièrement dédiées, proposant de pièces bijoux et de haute horlogerie sophistiquées et raffinées.

Excellence, noblesse, passion familiale, créativité, sont les valeurs défendues par DeWitt, dans une vision qui se veut audacieuse : celle de bâtir une haute Horlogerie différente, noble et authentique, conjuguant savoir-faire séculaire et technicité d’exception.

Lire la suite