girard perregaux - GIRARD-PERREGAUX NEO TOURBILLON SOUS TROIS PONTS, SQUELETTE
girard perregaux - GIRARD-PERREGAUX NEO TOURBILLON SOUS TROIS PONTS, SQUELETTE

GIRARD-PERREGAUX NEO TOURBILLON SOUS TROIS PONTS, SQUELETTE

girard perregaux | 146'000 € TTC

Disponible
L'avis de laurent

Voir les autres vues

Le tourbillon, revu et corrigé par Girard-Perregaux

Lorsque Girard-Perregaux a conçu son design de montre sous trois ponts, au siècle dernier, c’était probablement sans imaginer que chaque vente de la marque allait bénéficier de cette invention de style, magnifiant le calibre, valorisant son mouvement autant que ses composants rassemblés dans son boitier : barillet, ponts, platine, tourbillon. 

 

MYTHIQUE ARCHITECTURE SOUS TROIS PONTS

La montre bracelet mécanique Neo Tourbillon de Girard-Perregaux est l’héritière de ce mouvement sous ponts ainsi mis en valeur, avec un calibre à tourbillon revisité selon l’esprit « neo » qui permet, dans un boitier en titane DLC de 45 mm de diamètre, d’adopter une nouvelle vision de l’horlogerie. 

Elle se compose toujours autour des fameux trois ponts (« three bridges ») de l’architecture originelle. Sa transformation en version Neo lui confère une approche squelette (« skeleton ») contemporaine qui permet de mieux discerner le barillet du calibre mécanique, le tourbillon en mouvement et chacun des composants visibles sous chaque verre saphir : un premier verre saphir en surface, un second verre saphir en fond de mouvement, chacun anti reflets et de forme « box ». La pièce ne comporte pas véritablement de platine, l’ensemble du calibre à remontage automatique étant comme suspendu à chacun des trois ponts, faisant l’originalité du mouvement mécanique à tourbillon de cette montre bracelet qui se porte sur un bracelet alligator à boucle déployante parfaitement accordé au boitier en titane DLC. C’est un micro-rotor qui vient remonter le barillet du mouvement, le micro-rotor étant l’approche préférée par Girard-Perregaux pour garder la légèreté du dessin « Neo Tourbillon » sous trois ponts. 

 

LUMIÈRE TRAVERSANTE 

Avec 260 composants, la Neo Tourbillon de Girard-Perregaux est une pièce mécanique en titane DLC dont la vente est réservée à un public averti qui apprécie la finesse d’un calibre de type « skeleton ». L’architecture sous trois ponts permet à l’œil expert d’admirer individuellement la finition de tous les composants du calibre à travers les verres saphir, tout en ayant la précision de haute horlogerie garantie par un mouvement à tourbillon et à remontage par micro-rotor. Avec sa Neo Tourbillon titane, Girard-Perregaux poursuit la vente de ses pièces qui ont toujours rencontré un grand succès, repoussant sans cesse les limites de la haute horlogerie mécanique. 

 

UN MOUVEMENT EN CONSTANTE ÉVOLUTION

En perfectionnant son calibre maison, Girard-Perregaux a su créer une montre mécanique dont les ponts sont ajourés et dont le remontage par micro-rotor est aussi efficace qu’un remontage par masse oscillante. La cage du tourbillon du mouvement comporte 80 composants – la cage elle-même du tourbillon, comme celle du boitier, étant en titane. Ce large usage du titane avec l’emploi de composants squeletté offre à la Neo Tourbillon de Girard-Perregaux une grande légèreté au poignet pour une montre bracelet de ce diamètre de boitier, dont la large ouverture ainsi que les deux verres saphir offrent une vision étendue du savoir-faire en Haute Horlogerie de Girard-Perregaux. 

 

UNE PIÈCE POUR COLLECTIONNEURS AVERTIS 

La montre bracelet mécanique Girard Perregaux Neo Tourbillon est assurément de ces montres tourbillon de haute horlogerie dont la vente se destine principalement aux amateurs éclairés. Le diamètre de la pièce permet d’en voir, outre les ponts, la finition titane, le détail du calibre, le mouvement du tourbillon, les anglages de haute horlogerie, réunis au sein de cette architecture unique pour une manufacture de haute horlogerie. Ces ponts sont devenus un critère majeure de vente aux experts – vente en direct selon un prix convenu ou vente durant une vente aux enchères où le mouvement manufacture mécanique de la montre bracelet sous trois ponts de Girard Perregaux continue d’atteindre des prix qui suivent une courbe ascendante. Ce modèle mécanique en titane noir suivra probablement la même tendance de vente et de prix, signe d’une manufacture qui maitrise tous les composants de son savoir-faire – ponts, barillet, tourbillon, boitier de tout diamètre en titane, or ou acier, platine, bracelet, réserve de marche, balancier – un art qui se conjugue au futur ! 

Spécifications techniques

RÉFÉRENCE99295-21-000-BA6A
 
 
 
BOITIER 
- 45,00 mm en Titane
- Epaisseur : 15,85 mm
- Verre : saphir traité anti-reflet, bombé, chevé
- Fond : saphir
- Cadran : pas de cadran et pas de bague avec index suspendus 
- Aiguilles : Dauphines en or gris satiné, restylées, squelettées, luminescentes
- Etanchéité : 30 mètres (3 ATM)
 
MOUVEMENT
- Calibre GP 09400-0011
- Squeletté
- Mécanique à remontage automatique
- Remontage : uni-directionnel par micro-rotor en or gris 18 ct, coaxial au barillet
- Diamètre : 36,00 mm (16 ’’’)  
- Epaisseur : 9,54 mm
- Fréquence : 21,600 Alt./h. - (3 Hz)
- Nombre de composants : 260
- Rubis : 27
- Réserve de marche : 60 heures minimum
 
FONCTIONS
- Tourbillon,
- Heures M minutes
- Petite seconde sur tourbillon
 
TOURBILLON
- Titane,
- 80 composants,
- 0,25 grammes
 
PONTS
- 5 ponts en titane squelettés
- Anglés, sablés, traités PVD noir
 
BOUCLE & BRACLET
- Cuir d'alligator noir, cousu main
- Boucle déployante à triple lame, en titane
 
 

Who's who

Girard-Perregaux est une Manufacture suisse de Haute Horlogerie dont les origines remontent à 1791. L’histoire de la Marque est jalonnée de montres légendaires qui allient design pointu et technologie innovante, comme le célèbre Tourbillon sous Trois Ponts d’Or, présenté par Constant Girard-Perregaux en 1889 lors de l’Exposition universelle de Paris, et qui reçut la médaille d’or. 
 
Avec plus de 100 brevets, Girard- Perregaux se consacre à la recherche et au développement de Haute Horlogerie et reste l’une des seules Manufactures à regrouper sous un même toit tous les métiers d’horlogerie, y compris la fabrication du cœur de la montre : son mouvement. En 2013, Girard-Perregaux a reçu de nombreuses distinctions pour son révolutionnaire Echappement Constant L.M. dont le plus prestigieux et le plus convoité des prix de l’industrie horlogère : l’Aiguille d’Or du Grand Prix d’Horlogerie de Genève.
 
Girard-Perregaux appartient au groupe Kering, qui figure parmi les leaders mondiaux de l’habillement et des accessoires et développe un ensemble de marques importantes dans les secteurs du Luxe et du « Sport & Lifestyle ».
 
Lire la suite