hublot - BIG BANG UNICO CHRONO BI-RETROGRADE
Luc Virginius / Chronopassion
hublot - BIG BANG UNICO CHRONO BI-RETROGRADE

BIG BANG UNICO CHRONO BI-RETROGRADE

hublot
Voir le prix
38'300 €

En réassort Contactez nous
L'avis de laurent

C’est un chronographe différent. C’est un affichage différent. C’est une montre conçue spécifiquement pour le monde du football.

Voir les autres vues Luc Virginius / Chronopassion

MONTRE OFFICIELLE DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA, BRESIL 2014™

 

 C’est la montre Officielle de la prochaine Coupe du Monde de la FIFA. C’est aussi la première Big Bang Unico Chrono Bi-Retrograde, une première chez Hublot qui n’avait jamais présenté à ce jour de fonction bi-rétrograde, de surcroît avec un chrono central, mouvement qui fait actuellement l’objet d’un dépôt de brevet. 

L’idée de départ des ingénieurs et des horlogers de Hublot a été de développer un mouvement horloger spécifiquement pour le monde du football, et en hommage à la prestigieuse Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ dont Hublot est le Chronométreur Officiel et Montre Officielle. 

C’est le calibre Manufacture UNICO, unique dans l’industrie, avec sa roue à colonnes et son double embrayage côté cadran, qui a été choisi pour servir ici de base de développement, incarnant ici un exemple très actuel de son extraordinaire flexibilité. 

A l’issue de 18 mois de recherches et développements, le nouveau mouvement manufacture automatique HUB1260 voit le jour, un mouvement bi-rétrograde avec chrono central de 385 composants (Fréquence de 4 hz, 28'800 Alternances / Heure) dont le brevet est en cours de dépôt. C’est aussi l’un des seuls mouvements de ce type dans l’industrie horlogère à ce jour. 

C’est la première fois que Hublot présente une montre à affichage bi-rétrograde (les aiguilles reviennent à leurs points de départ à la vitesse de l’éclair). Comment fonctionne-t-elle dans ce cas précis : à l’enclenchement du chronographe, l’aiguille des secondes et l’aiguille des minutes du chrono se déplacent de gauche à droite sur un arc de cercle de 45 minutes (temps d’une mi-temps d’un match de football), une zone de temps additionnel de 15 minutes permettant d’aller jusqu’à 60. Deux boutons poussoirs de chaque côté de la couronne permettent le START, STOP et le RESET, celui à 2H permettant en plus d’indiquer la période de temps choisie parmi les 4 proposées : 1ère mi-temps, mi-temps, 2ème mi-temps et fin de match, indiquées par un guichet au centre à 12H. 

Autre challenge à relever par les concepteurs du mouvement : l’énergie. Cette construction peu usuelle pour une indication demande une force supplémentaire, car les sauts rapides des aiguilles prélèvent davantage d’énergie au mouvement. Cela a été optimisé au mieux afin de ne pas perturber la bonne marche de l’affichage horaire grâce à un choix ultra-sélectif sur les matériaux et les fonctions qui présentent le moins de consommation possible et un coefficient de frottement le plus faible possible. 

A l’évidence, le temps ne s’arrête pas pendant un captivant match de football. C’est la raison pour laquelle deux aiguilles à la rotation permanente sont disposés dans un compteur à 6H. Elles continuent ainsi d’afficher l’écoulement des heures et des minutes tandis que les secondes sont indiquées par un petit compteur en forme de secteur avec une aiguille à trois bras positionné à 9H qui tourne en permanence et permet de vérifier d’un coup d’oeil que le mouvement.est en bonne fonction. Réserve de marche d’environ 72 heures.

 

Le cadran présente enfin des couleurs dominantes jaune et verte, couleurs nationales du Brésil en référence au pays hôte de la compétition. 

L’ensemble est présenté dans une boite « Big Bang Unico » avec un design puissant de 45.5 mm de diamètre, racé et mécanique. La lunette est maintenue par les fameuses 6 vis H dont le design en relief permet deux finitions alternant le poli et le mat. Le design de la couronne, vissée, surmoulée caoutchouc a un profil aussi décoré du fameux H de la vis Hublot, avec ses deux boutons poussoirs positionnées à 2H et à 4H. 

On garde les angles vifs et le système intelligent en sandwich de la construction de la boite, avec une attache du bracelet particulièrement optimisé: on retrouve le désormais fameux système «One clic » qui permettra au propriétaire d’alterner au gré de ses envies un large choix de bracelets - chaque montre est livrée avec un bracelet en caoutchouc naturel structuré et ligné qui s’intègre parfaitement avec les embouts de la carrure. Etanche à 100 mètres. 

Si son nom officiel est Hublot Big Bang Montre Officielle de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, elle a déjà gagné le surnom de « Soccer Bang ». Elle est présentée dans deux versions : la première en King Gold 18K avec lunette en fibre de carbone limitée à seulement 100 exemplaires, et la seconde en céramique noire avec également lunette en fibre de carbone, celle dernière étant limitée à 200 exemplaires numérotés.

Spécifications techniques

Référence
  • 412.OQ.1128.RX
  • King Gold Carbone
  • Edition limitée à 100 pièces numérotées 

 

Boîtier
  • « Big Bang Unico »
  • Diamètre 45 mm 
  • King Gold 18K poli et satiné 
  • Lunette Fibre de carbone avec 6 vis en titane de forme H noyées polies-bloquées 
  • Glace Saphir avec traitement anti-reflets intérieur/extérieur 
  • Lunettes oreille Résine composite noire 
  • Couronne 18K King Gold surmoulée caoutchouc noir avec logo Hublot 
  • Étanchéité 10 ATM, soit environ 100 mètres 
  • Fond King Gold 18K satiné ou céramique noire satinée 
  • Glace saphir avec traitement anti reflets intérieur 

 

Cadran
  • Noir mat et satiné 
  • Couleur jaune pour l’affichage rétrograde et aiguille des minutes 
  • Couleur verte pour l’affichage rétrograde et l’aiguille des secondes 

 

Mouvement
  • HUB1260 Mouvement Manufacture UNICO à remontage automatique, 
  • Bi-Retrograde avec Chrono central 
  • Composants 385 (44 rubis) 
  • Réserve De marche d’environ 72 heures 

 

Bracelet
  • Caoutchouc noir naturel structuré et ligné 
  • Fermoir Boucle déployante en Titane PVD noir avec insert en King Gold 18K

Who's who

« Je connaissais Jean-Claude depuis 20 ans. Lorsqu’il a repris Hublot, je lui ai proposé d’ouvrir une boutique dédiée à Paris. Il est venu voir les locaux. Nous avons discuté à peine 45 minutes et l’affaire était entendue ». La relation entre Chronopassion et Hublot est ainsi faite de confiance mutuelle, de spontanéité et de convictions sur les projets les plus porteurs. « Il n’y a pas lieu de discuter ce qui est entendu », disait Lauren Adams. Voilà qui s’applique sans conditions aux personnalités de Jean-Claude Biver, ex CEO de Hublot, et de Laurent Picciotto, fondateur de Chronopassion. Car, avant d’être une histoire de marque et de produits, Hublot et Chronopassion, c’est avant tout une histoire d’hommes. Lorsqu’en 1980, Carlo Crocco créa la montre Hublot avec une boîte en or et un bracelet en caoutchouc, c’était la première fois dans l’horlogerie qu’une matière précieuse, l’or, était associée à du caoutchouc. Dans le milieu des années 90, le caoutchouc devient prisé des grandes marques horlogères, prouvant la validité du parti pris de Hublot. Pour la marque, le caoutchouc n’est pas un phénomène de mode mais représente sa philosophie, sa marque de fabrique. Après 15 ans à la tête de Hublot, Carlo Crocco, pris par ses multiples activités pour sa Fondation MDM, se met à la recherche de l’homme qui pourrait prendre la barre de sa maison horlogère et rencontre alors Jean-Claude Biver, qui venait de quitter Blancpain. En mai 2004, et jusqu’en 2012, il redressera puis dirigera Hublot. « Nous routes se sont notamment croisées en 2006 », se souvient Laurent Picciotto. « Jean-Claude avait déjà fait une forte actualisation de la marque, avec la mise à niveau des lignes comme la Big Bang, la Classic Fusion ou encore la King Power. C’était le début de la renaissance de Hublot. Il m’a dessiné des plans, des croquis, des rébus, tracé une feuille de route. Lorsqu’il a quitté son poste de CEO en 2012, non seulement j’ai compris qu’il avait eu en tête, dès le début, la totalité de sa feuille de route, mais qu’en plus il l’avait réalisée, et en avance sur son timing ». Parmi les étapes importantes de la marque, le rachat de BNB Concept s’est avéré fondamental. La société était en effet depuis 2004 le sous-traitant de Hublot pour la réalisation des ses montres à complications, notamment les tourbillons. Lorsque BNB s’est trouvée dans une mauvaise passe financière, Hublot s’en est porté acquéreur. Automatiquement, la marque est devenue « manufacture ». Elle a ainsi pu proposer des modèles relevant de la haute horlogerie, notamment de multiples tourbillons voire des Répétitions Minute ou des réalisation plus atypiques comme la Key of Time. Ensemble, les deux hommes vont construire non pas une relation commerciale, mais un partenariat. Laurent Picciotto et Jean-Claude Biver vont créer plusieurs séries personnalisées et s’employer à construire les fondements de ce qui deviendra Hublotista, la communauté des possesseurs de Hublot. Dans tous les cas, la passion reste leur moteur et l’instinct, leur critère de choix.
 
Journaliste : Olivier Müller
Lire la suite