hublot - HUBLOT BIG BANG MECA-10 BLUE CERAMIC
hublot - HUBLOT BIG BANG MECA-10 BLUE CERAMIC

HUBLOT BIG BANG MECA-10 BLUE CERAMIC

hublot | 21'700 € TTC

Disponible
L'avis de laurent

Voir les autres vues

Bleue Mécanique

Mouvement manufacture à 10 jours de réserve de marche et boîtier iconique en céramique indigo : la nouvelle Big Bang Meca-10 Blue Ceramic fusionne mécanique de pointe et matériau tendance ultrarésistant : Plongée dans le grand bleu. 

 

Une architecture atypique pensée comme un jeu de construction, une autonomie de 10 jours et un squelettage stylisé révélant l’originalité d’un indicateur de réserve de marche à crémaillère. La nouvelle Big Bang Meca-10 Blue Ceramic signe l’audace technique et esthétique de la manufacture. 

 

 

  • ANTI-ALLERGIQUE, INALTÉRABLE, INOXYDABLE 

Forgé dans la céramique bleue, son boîtier de 45 mm s’ouvre sur une mécanique squelette bleutée et s’assortit d’un bracelet caoutchouc de la même tonalité royale. Moderne, différente, la Big Bang Meca-10 Blue Ceramic s’inscrit dans le concept identitaire de la maison – L’Art de la Fusion. Ou l’association d’éléments qui n’apparaissent d’ordinaire jamais ensemble. Effets de contrastes et de surprise, signature distinctive. Cette philosophie guide tous les développements, actions et partenariats de Hublot. Ici, boîtier, lunette et boucle déployante sont réalisés en céramique de haute technologie – du dioxyde de zirconium fritté à hautes températures. Très dure et solide, mais aussi plus légère que l’acier, elle résiste parfaitement aux rayures et au vieillissement. 

 

 

  • CONSTRUCTION MÉCANO 

La mécanique embarquée de la nouvelle Big Bang Meca-10 Blue Ceramic est aussi innovante que les matériaux qui la façonnent. Fruit de deux ans de développement, son calibre squelette à remontage manuel doté d’une réserve de marche de 10 jours se compose de 223 pièces. Signature esthétique et technique, il s’équipe de deux barillets parallèles à l’indicateur de réserve de marche : un système de crémaillère avec deux râteaux coulissant sur un axe horizontal. Soulignant cette architecture mécano, une ouverture à 3h dévoile un point rouge lorsque le mouvement atteint ses derniers jours d’autonomie, tandis qu’une roue dentée à 6h en indique le nombre exact et que l’organe réglant, couplé à la petite seconde, apparaît à 7h. 

 

Pour Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot, cette nouvelle Big Bang est en tous points emblématique de la marque :

 

« Réalisée au sein de notre manufacture moderne et parfaitement intégrée, la Big Bang Meca-10 démontre que nous maîtrisons intégralement notre outil industriel, de la R&D à la création de calibres, de boîtiers high-techs et de matériaux innovants. » 

 

Un second modèle en King Gold – alliage Hublot exclusif – marie l’éclat de l’or rouge à la profondeur du cadran squelette bleu mat. Pourvu d’un fond saphir, ce duo se noue au poing par un bracelet en caoutchouc structuré et ligné avec système d’attache « One Click », pour un changement rapide et aisé, en toute sécurité. 

 

Spécifications techniques

RÉFÉRENCE : 414.EX.5123.RX

 

 

BOITIER

- Diamètre : 45 mm

- Matériaux : Microbillé et céramique bleue polie

- Lunette : Microbillé et céramique bleue polie
- Lunette inférieure : Résine composite noir
- Épaisseur :  15,95 mm

- Étanchéité : 10 ATM (100 m)

- Vis en « H » en Titane

 

VERRE

- Saphir

- Traitement antireflet

- Glace du fond 

 

CADRAN

- Squelette bleu mat

 

MOUVEMENT

- Ponts : plaqués Bleus

- Balancier : Plaqué rhodium poli

- Nb de composants : 223

- Fréquence : 3 Hz (21 600 A/h)

- Rubis : 24

- Réserve de marche : 10 jours 

 

BOUCLE & BRACELET

- Bracelets en caoutchouc structuré doublés noir et bleu
- Fermoir à boucle déployante en céramique noire et titane plaqué noir

 

 

 

Who's who

 « Je connaissais Jean-Claude depuis 20 ans. Lorsqu’il a repris Hublot, je lui ai proposé d’ouvrir une boutique dédiée à Paris. Il est venu voir les locaux. Nous avons discuté à peine 45 minutes et l’affaire était entendue ».

 

La relation entre Chronopassion et Hublot est ainsi faite de confiance mutuelle, de spontanéité et de convictions sur les projets les plus porteurs. « Il n’y a pas lieu de discuter ce qui est entendu », disait Lauren Adams. Voilà qui s’applique sans conditions aux personnalités de Jean-Claude Biver, ex CEO de Hublot, et de Laurent Picciotto, fondateur de Chronopassion.

 

Car, avant d’être une histoire de marque et de produits, Hublot et Chronopassion, c’est avant tout une histoire d’hommes. Lorsqu’en 1980, Carlo Crocco créa la montre Hublot avec une boîte en or et un bracelet en caoutchouc, c’était la première fois dans l’horlogerie qu’une matière précieuse, l’or, était associée à du caoutchouc. Dans le milieu des années 90, le caoutchouc devient prisé des grandes marques horlogères, prouvant la validité du parti pris de Hublot. Pour la marque, le caoutchouc n’est pas un phénomène de mode mais représente sa philosophie, sa marque de fabrique. Après 15 ans à la tête de Hublot, Carlo Crocco, pris par ses multiples activités pour sa Fondation MDM, se met à la recherche de l’homme qui pourrait prendre la barre de sa maison horlogère et rencontre alors Jean-Claude Biver, qui venait de quitter Blancpain.

 

En mai 2004, et jusqu’en 2012, il redressera puis dirigera Hublot. « Nous routes se sont notamment croisées en 2006 », se souvient Laurent Picciotto. « Jean-Claude avait déjà fait une forte actualisation de la marque, avec la mise à niveau des lignes comme la Big Bang, la Classic Fusion ou encore la King Power.

 

C’était le début de la renaissance de Hublot. Il m’a dessiné des plans, des croquis, des rébus, tracé une feuille de route. Lorsqu’il a quitté son poste de CEO en 2012, non seulement j’ai compris qu’il avait eu en tête, dès le début, la totalité de sa feuille de route, mais qu’en plus il l’avait réalisée, et en avance sur son timing ». Parmi les étapes importantes de la marque, le rachat de BNB Concept s’est avéré fondamental.

 

La société était en effet depuis 2004 le sous-traitant de Hublot pour la réalisation des ses montres à complications, notamment les tourbillons. Lorsque BNB s’est trouvée dans une mauvaise passe financière, Hublot s’en est porté acquéreur. Automatiquement, la marque est devenue « manufacture ». Elle a ainsi pu proposer des modèles relevant de la haute horlogerie, notamment de multiples tourbillons voire des Répétitions Minute ou des réalisation plus atypiques comme la Key of Time. Ensemble, les deux hommes vont construire non pas une relation commerciale, mais un partenariat.

 

Laurent Picciotto et Jean-Claude Biver vont créer plusieurs séries personnalisées et s’employer à construire les fondements de ce qui deviendra Hublotista, la communauté des possesseurs de Hublot. Dans tous les cas, la passion reste leur moteur et l’instinct, leur critère de choix.

 
Lire la suite