HYT - HYT , H2 Titane dlc
Luc Virginius / Chronopassion
HYT - HYT , H2 Titane dlc

HYT , H2 Titane dlc

HYT

Epuisé Contactez nous
L'avis de laurent

Repousser ses limites , c'est HYT

Voir les autres vues Luc Virginius / Chronopassion

HYT , H2 Titane dlc

H2 : LE NOUVEAU TOUR DE FORCE DES HYDRO-MECANICAL HOROLOGISTS JOUANT DANS LA HAUTE SPHERE DE L’HORLOGERIE 2.0 EN PULVERISANT TOUTES LES CERTITUDES, HYT POURSUIT SA QUETE ABSOLUE EN MATIERE D’HYBRIDATION AVEC LA H2.

ALLIANCE PARFAITE ENTRE HAUTE-HORLOGERIE ET MECANIQUE DES FLUIDES, LA H2 NAIT D’UNE VISION PARTAGEE ENTRE LES HYT ET L’EQUIPE APRP (AUDEMARS PIGUET RENAUD ET PAPI) ORCHESTREE PAR GIULIO PAPI.

 

Fort de l’engouement généré lors de son lancement en 2012, HYT poursuit son immersion dans la Haute Horlogerie et repousse à nouveau les limites hydromécaniques avec la H2. Les premiers coups de crayons de ce modèle exclusif sont tracés à l’été 2012. L’idée maitresse du nouveau concept : intégrer toujours plus le fluidique dans la mécanique horlogère.

 

ARCHITECTURE PLURIDIMENSIONNELLE

 

Avec la H2, c’est toute l’architecture du mouvement hybride qui a été repensée. Déstructurée, elle cohabite, intègre, entoure les soufflets, et le système de palpeurs, cames et pistons. Ces derniers sont non seulement des éléments esthétiques propre à cette Horlogerie hydro-mécanique mais également ses composants stratégiques.

 

HYBRIDATION POUSSEE A SON PAROXYSME

D’abord par la position des soufflets, positionnés à 6 heures, en « V » et à 45°, qui ne va pas sans rappeler les plus belles prouesses mécaniques auto ou aéro. Elle optimise ainsi l’intégration de toute l’interface reliant la partie horlogère au système fluidique.

En miroir du couple de soufflets, le balancier spiral, trônant à midi, sur son pont noirci, dôme qui rythme la vie de ce monde unique. A 3h, un indicateur de position de la couronne « H-N-R », qui ne va pas sans rappeler la position d’un levier de vitesse d’une bête de course, est contrebalancé par la présence d’une autre aiguille, tout aussi originale et exclusive à HYT, un indicateur thermique. Sa fonction permet à l’utilisateur de connaître avec précision le moment ou, une fois la montre portée, le fluide évoluera dans une plage de température optimisée.

Au centre, une aiguille des minutes, elle aussi « hybride » car conçue en étage afin d’épouser la structure et la disposition du système fluidique, évitant, par un saut après 30min, tout le dispositif des soufflets.

Avec son boîtier de 48.8 mm de diamètre et de 17.9 mm d’épaisseur en titane noir DLC, et une glace saphir en dôme, la lecture fluidique de la H2 est intuitive, l’architecture transparente et la visibilité totale du mouvement accentue la profondeur tridimensionnelle propre à la marque.

Côté performance, le double barillet, visible au dos de la montre, offre une réserve de marche de 8 jours et la force nécessaire pour orchestrer cette réalisation mécanique. Jouant habilement avec la visibilité du ressort de barillet, la réserve de marche se lit avec originalité au travers des barillets ajourés.

 

L’HORLOGERIE HYDRO-MECANIQUE, PETIT RAPPEL:

L’idée-force qui a conduit à l’introduction de la technologie hydro-mécanique en 2012 est simple : deux réservoirs flexibles fixés à chaque extrémité d’un capillaire. Dans l’un, un liquide aqueux chargé de fluorescéine. Dans l’autre, un liquide transparent visqueux. Pour les maintenir séparés : la force de répulsion des molécules de chaque fluide.

A 6 heures, les deux soufflets, en alliage électro-déposé extrêmement souples et résistants, mus par un piston. Tandis que le premier se compresse, l’autre se détend, et inversement, entraînant le mouvement des fluides dans le capillaire.

Le ménisque, marque le point de rupture avec l’autre fluide dans le tube, indiquant l’heure. Arrivé à 18h, le liquide fluorescent revient en position initiale dans un mouvement rétrograde.

 

Bien plus qu’une montre, HYT, est un véritable accélérateur d’émotions avec un design imposant un caractère chargé de puissance, nerveux et agressif. Inspiré et rebelle, le design impose ses codes, soulignant le tempérament et la créativité hors normes de l’ensemble.

 

Spécifications techniques

Collection : H2
Référence : 248-DL-00-GF-RA
Série limitée à 50 pièces

 

 

Boîte :
  • Titane noir DLC avec finitions polies, microbillées et satinées
  • Diamètre : 48.8 mm
  • Hauteur : 17.9 mm
  • Couronne dynamométrique vissée gainée de caoutchouc
  • Protège-couronne
  • Cornes rapportées vissées
  • Cavalier à 6h50 en titane
  • Glace saphir bombée (box) avec traitement antireflet
  • Fond saphir vissé
  • Etanche jusqu'à 50 mètres

 

Fonctions :
  • Heures fluidiques rétrogrades
  • minutes avec aiguille sautante à 30min
  • Indicateur de position de couronne (H-N-R)
  • Indicateur de température

 

Mouvement :
  • Mécanique à remontage manuel, calibre exclusif HYT
  • 21 600 alt/h, 3 Hz, 28 rubis
  • Ponts titane décorés microbillés PVD noir avec reprises satinées teinte titane,
  • soufflets rhodiés
  • 192 heures (8 jours) de réserve de marche
  • Cadran :
  • Cadran minutes saphir
  • Bracelet :
  • Alligator anthracite 
  • Boucle ardillon titane noir DLC
 

Who's who

Ils sont tous les deux aussi turbulents, imprévisibles, et ne sont jamais plus à l'aise que lorsque toute l'industrie doute de leurs choix. Au final, ce qui rassemble Vincent Perriard et Laurent Picciotto, c'est peut-être leur insatiable curiosité, celle d'aller là où personne ne pense à aller. Pas par simple goût de la provocation, mais par la volonté de rafraîchir en permanence l'état de l'art horloger.

S'il est toujours préférable de jauger une marque sur la distance plutôt que sur un ‘one shot’, on peut toutefois mesurer la puissance de son ambition par sa première pièce. Chez HYT, Vincent Perriard s'est dit que la mécanique horlogère, c'est bien, mais que la mécanique des fluides, c'est mieux. Et si l'on indiquait l'heure avec un liquide ? 

"Dès le début, lorsque Vincent est venu me voir avec cette idée un peu folle, j'ai trouvé l'approche très ingénieuse", se souvient Laurent Picciotto. "Mais d'emblée, je l'ai mis en garde contre le pur exercice de style, sans lendemain, et le véritable exercice horloger qui, seul, lui assurerait la considération de ses pairs". 

Traduction concrète pour le co-fondateur de cette marque en devenir : développer une véritable mécanique horlogère, un véritable mouvement maison qui donne toute sa légitimité à l'indication fluidique de l'heure. 

"J'avoue avoir effectivement conservé une certaine réserve jusqu'à ce que je puisse enfin voir le mouvement qui allait supporter l'idée", concède Laurent Picciotto. Et là, le doute s'est levé : une mécanique totalement inédite, une vision côté pile qui affiche deux incroyables pistons et dévoile côté face une architecture horlogère traditionnelle. 

De quoi rassurer l'amateur éclairé ? Assurément. Le détaillant regarde pourtant plus loin : "J'ai aussi considéré les équipes, leur passif. J'ai vu chez HYT des gens qui venaient du secteur médical, des chercheurs, des équipes sérieuses qui avaient la volonté de bien faire", renchérit Laurent Picciotto. "Je suis confiant sur leur façon de voir les choses. Il y a des moyens et de la méthode". 

Fin 2012, les premières HYT ont évidemment élu domicile chez Chronopassion, probablement pour une très courte durée au regard d'une demande qui excède déjà très largement l'offre. Pour autant, voilà une marque que l'on reverra souvent : "HYT va trouver son rythme de croisière et s'imposer durablement. C'est également une marque qui va probablement inspirer bien d'autres indépendants", conclut Laurent Picciotto. 

 

Journaliste : Olivier Müller

Lire la suite