HYT - HYT H3
HYT - HYT H3

HYT H3

HYT | 280'000 € TTC

Epuisé
L'avis de laurent

N°00/25

Voir les autres vues

H3 : la révolution linéaire des fluides

Tout le monde l’attendait, mais personne ne savait à quoi s’attendre. Après s’être faite désirer pendant un an, la H3 de HYT fait irruption sur la scène horlogère. Mais peut-on encore seulement parler d’horlogerie ?
 
Retour à la page blanche
HYT, comme à son habitude, a brouillé les pistes, repoussé les limites du possible. La sculpturale H3 puise son essence dans la lecture fluidique de l’heure, un terrain que la jeune marque indépendante a non seulement conquis, mais créé de toutes parts à sa (dé)mesure.
 
Après les H1 et H2, HYT bouscule donc une nouvelle fois les fondements de l’horlogerie.
Avec la H3, la marque déconstruit l’heure et la réassemble autour de son principe fondateur : deux soufflets injectant dans un capillaire un fluide se déplaçant au rythme horaire.
 
Au sens conventionnel, Il n’y a ni midi, ni aiguilles. La H3 réinvente la montre bracelet au travers d’une boîte de 62 x 41 mm de côté. Son mouvement de forme, créé sur mesure, vient en épouser chaque contour.
 
HYT et ses partenaires ont réussi à créer une pièce à l’architecture particulièrement complexe. L’usinage de la boîte comme du verre saphir ont été l’un des principaux défis.
Pour ce qui est du mouvement, l’une des étapes les plus délicates opérée sur la H3 a été la récupération de l’énergie fournie lors du rétrograde qui permet ainsi d’alimenter la rotation semi-instantanée du cadran horaire.
 
Elle s’est édifiée autour d’une volonté première, celle de disposer d’une lecture linéaire de l’heure, conduisant à mettre les soufflets en opposition. C’est autour de cette contrainte, devenue la signature esthétique de la H3, que les équipes d’ingénierie mouvement ont ensuite oeuvré pour créer le calibre complet.
 
Une lecture de l’heure 100% linéaire
C’est dans la partie supérieure de cette sculpture vivante que le mécanisme à soufflets se loge. Le premier, à gauche, impulse la progression du fluide et donc la lecture de l’heure. Son vis-à-vis, à droite, permet la compensation de cette progression dans le capillaire. Ce tube de verre de moins d’un millimètre de diamètre, fonctionnant en vase clos, comporte toujours deux fluides : le premier de couleur jaune (de base aqueuse) sert de témoin horaire, le second, translucide de base visqueuse, lui fait opposition. Un ménisque les sépare.
 
La partie centrale de la H3 est réservée à l’indication horaire. Ici, ni aiguilles, ni satellite, ni aucun système de lecture jusque-là inventé. A la place, HYT a créé un cadran rotatif à 4 faces disposé le long du tube horaire. Chacune de ses faces est graduée de 6 heures, permettant donc de lire les 24 heures d’une journée.
Pour que les heures s’enchaînent de façon linéaire et harmonieuse, HYT a développé un mouvement exclusif. Une complication permet au cadran de tourner sur lui-même, afin d’offrir à la vue la section concernée des heures en cours. Les trois autres faces sont non visibles. A la fin de chaque période de 6h, le témoin des heures opère un mouvement rétrograde. Pendant ce cours laps de temps, le cadran entre en rotation contrôlé, permettant un saut horaire semi-instantané. C’est au moment où le mouvement rétrograde du liquide s’enclenche que le calibre récupère l’énergie emmagasinée dans les soufflets et donne la force nécessaire au mouvement du cadran des heures.
 
Pour respecter la cohérence technique et esthétique de la H3, HYT a également développé un affichage linéaire des minutes. Dans la partie inférieure droite de la pièce, c’est un double bras articulé qui vient balayer une règle graduée. A son terme, le mécanisme rétrograde revient instantanément à son point de départ.
La mise à l’heure de l’ensemble se fait par un poussoir, situé à gauche. A chaque pression, la barre centrale horaire fait un quart tour sur elle-même. Ce principe astucieux permet un réglage rapide de la plage horaire souhaitée par saut de plages de six heures. Ensuite, le mouvement circulaire de la couronne permet d’ajuster, au sein de cette plage, l’heure exacte choisie et les minutes qui lui sont associées.
 
Chorégraphie mécanique à trois temps
Chacun des organes vitaux de la H3 suit donc sa propre cadence, donnant vie au temps comme au cadran. La chorégraphie, sur une composition exclusive à HYT, a été nouvelle fois orchestrée par APRP (Audemars Piguet Renaud & Papi), déjà maître d’oeuvre de la H2.
« Nous sommes partis d’une feuille vierge et avons capitalisé sur notre expérience fluidique pour créer quelque chose de complètement nouveau », souligne Vincent Perriard, CEO de HYT. « La mise en opposition des deux soufflets a notamment été un sérieux challenge. Ils sont couplés par un ensemble mécanique (axe, palpeur, compensateur thermique) qu’il a été très délicat de placer entre eux ».
 
Préciosité limitée
Comme l’avait indiqué HYT dès ses débuts, la H3 est la pièce superlative des collections de la marque. Grâce à ses deux barillets, elle offre 170 heures de réserve de marche, soit près de 7 jours. Habillée de titane anthracite PVD et de platine, elle ne sera éditée qu’en 25 exemplaires. Le premier  exemplaire n°00/25  se trouve chez Chronopassion
 

Spécifications techniques

H3 FICHE TECHNIQUE
Boîte :
Titane anthracite PVD et platine avec finitions microbillées et satinées
- Longueur: 62 mm ;
- Largeur: 41 mm
- Hauteur: 16 mm
- Couronne dynamométrique vissée gainée de caoutchouc
- Cornes rapportées vissées
- Glace saphir bombée (box) avec traitement antireflet
- Fond titane ouvert vissé
- Etanche jusqu'à 30 mètres
Fonctions :
- Heures fluidiques rétrogrades
- Indicateur minutes rétrogrades
- Indicateur de position de couronne (H-N-R)
- Indicateur de la réserve de marche (côté fond)
- Poussoir pour rotation des heures
Mouvement :
Mécanique à remontage manuel, calibre exclusif HYT
- 21 600 alt/h, 3 Hz, 53 rubis
- Ponts titane décorés microbillés PVD anthracite avec reprises satinées teinte titane,
soufflets rhodiés
- 170 heures (7 jours) de réserve de marche
Cadran :
- Cadran minutes saphir
- Cadran des heures en aluminium
Bracelet :
- Cuir Alligator noir
- Boucle déployante titanium anthracite PVD
Référence : 361-TP-01-GF-AG
Série limitée à 25 pièces
 

Who's who

LE FLUX DU TEMPS

 

HYT est née d’une simple question : le temps s’écoule et seul son contenu lui permet de gagner en sens. Pourquoi limiter sa mesure en indiquant le temps présent dans une belle cage dorée, au moyen de fines aiguilles ou de chiffres numériques fugaces ? Une équipe pluridisciplinaire, déterminée à porter et à propager ce souffle de rébellion, se constitue pour concevoir des montres qui relient de manière visible le passé, le présent et le futur. HYT propose un garde-temps qui défie les lois de la gravité et indique le passage du temps via des éléments liquides. Inspirée de la philosophie, cette technologie de pointe reflète la fluidité intrinsèque du temps. 

 

Le reste fait partie de l’Histoire. Il faut remonter à l’époque des Pharaons qui, 3400 ans plus tôt, utilisaient les clepsydres ou horloges à eau. Signifiant littéralement « voleurs d’eau », les clepsydres laissaient s’écouler de l’H2O d’une jarre à une autre pour mesurer le temps passé ou « volé ». Cette représentation littérale du flux du temps avait vraisemblablement disparu. En 2012, HYT remet celle-ci d’actualité grâce à une nouvelle avancée scientifique : une montre-bracelet équipée d’un module fluidique breveté. Un liquide coloré témoigne du passé récent tandis qu’un liquide transparent indique le futur proche. Leur point de rencontre est un ménisque – l’instant présent.

 

La manufacture HYT s’apparente aujourd’hui à un écosystème qui associe science, haute-technologie, philosophie, art et design. Implantée à Neuchâtel, berceau de l’horlogerie traditionnelle suisse, la manufacture compte 43 collaborateurs dédiés qui transforment le temps liquide en temps réel. Ses montres-bracelets révolutionnaires intègrent de façon harmonieuse un mouvement horloger mécanique 

 

 

DONNER DU SENS AU TEMPS

 

Pour HYT, la technologie est la matière première des rêves. En rêvant de relier le passé, le présent et l'avenir et de défier la gravité, nous plaçons la barre très haut. Le présent se matérialise en une montre qui offre une nouvelle base scientifique en mesurant le passage du temps à l'aide d'un module fluidique breveté développé durant 15 ans d'inspiration. Les garde-temps HYT sont des plateformes portables de nouveautés techniques et fascinantes, vouées à donner du sens au temps du vingt-et-unième siècle. Pour être pertinents, soyons extrêmes.

 

Le chronométrage liquide est la solution de HYT pour capturer le flux et le contexte du temps, par opposition à un instant présent isolé. Deux soufflets, aux parois quatre fois plus fines qu'un cheveu, constituent le moteur du module fluidique. À mesure qu'ils se compressent ou s'étendent, ils relâchent ou reçoivent l'un des deux liquides non miscibles, l'un coloré et l'autre transparent. Ceux-ci correspondent respectivement au temps écoulé ou imminent. La chimie avancée a joué un rôle de mentor pour le développement en interne d'une teinture liquide ayant les caractéristiques nécessaires de visibilité, d'esthétique, de durabilité et de résistance aux UV. La rencontre des liquides, c'est-à-dire le présent, est appelée « mariage ». Celui-ci ne peut se produire qu'entre deux liquides qui se complètent tout en conservant leur individualité intrinsèque. Pour garantir la fiabilité à long terme de cette méthode de chronométrage innovante, HYT possède un équipement de test capable d'accélérer le temps, réduisant une année à un mois. Deux fois par jour, le module fluidique envoie une invitation ouverte pour la réflexion tandis que le liquide coloré qui a parcouru le tracé des dernières 12 heures reflue vers son emplacement d'origine. Retour vers le futur, façon horlogerie.

 

Le temps liquide trouve son rythme grâce à un mouvement mécanique de haute horlogerie, créé spécifiquement pour lui et qui interagit avec les deux soufflets. Sur le devant de la scène, la preuve visible de la précision est l'apanage d'un capillaire en verre incurvé de 0,8 mm. Le revêtement des capillaires, qui élimine tous les obstacles au flux, compte parmi les éléments les plus chers de la montre. La transparence totale constitue un incontournable de plus dans la quête de la visualisation du temps. Des techniciens ont passé une année entière à perfectionner la technique de remplissage du capillaire, la moindre bulle d'air pouvant menacer la précision, surtout en altitude. Le portefeuille technologique de chaque montre HYT prouve qu'un ensemble est bien plus que la simple somme de ses parties, et que l'immobilité du temps est inadmissible.

 

GREGORY DOURDE - CEO DE HYT

Grégory Dourde est un ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts & Chaussées (Paris), il a obtenu un MBA du Collège des Ingénieurs en 1997. Il a travaillé pour des grandes marques comme Cartier dans la Stratégie Retail - Marketing et la réorganisation des activités de Joaillerie, puis au sein du Swatch Group, chez Calvin Klein Watches et dans la Direction de sociétés de Manufacturing sous Nicolas Hayek Senior. Il a ensuite fondé sa société de consulting active dans les projets d’amélioration des performances et de développement de sociétés actives entre autres dans le médical, l’horlogerie et la hi-tech. Ses intérêts et passions dans des domaines aussi divers que les sciences physiques, la biologie, la philosophie, les arts plastiques, la musique, illustrent une volonté de nourrir et enrichir toute réflexion par une vision transversale et interdisciplinaire, sources de recherche de solutions innovantes et originales.

Lire la suite