STROM - STROM FERRUM RUSTY SKULL
STROM - STROM FERRUM RUSTY SKULL

STROM FERRUM RUSTY SKULL

STROM | 15'100 € TTC

Disponible
L'avis de laurent

Voir les autres vues

MOMENTO MORI

N'oubliez pas que vous allez mourir, alors saisissez la journée. Les crânes, sculptés dans la matière, nous rappellent notre propre finitude. Il est impossible d'arrêter le temps ou d'échapper à notre propre destin. Nous ferions donc mieux de nous souvenir que quelque part entre la vie et la mort, il existe une chose merveilleuse appelée vie qui devrait être célébrée à tout moment.

 

 

 

LA FUSION DE L'ARTISANAT DE GOLDSMITH

 

Nos sculptures, bijoux et accessoires sont fabriqués à la main avec les matériaux les plus nobles de Suisse. Chaque pièce est entièrement réalisée à la main, dans les ateliers Strom en Suisse et ne seront livrées aux clients qu'après avoir passé tous les tests nécessaires. 

 

 

 

 

 

 

HORLOGERIE & SCULPTURE : L'ART DE L'ARTISANAT

- À PROPOS DE LA COLLECTION AGONIUM -

 

Tandis que Daniel Strom maîtrise toutes les subtilités de l'horlogerie, il considère avant tout la montre comme un vaste champ d'expression. Bien plus qu’un concentré de sophistication technique et de design, il y voit un reflet de ce que nous sommes vraiment, au plus profond de nous-mêmes. Une montre considérée non pas comme un moyen d’exprimer son statut social, mais plutôt comme une certaine vision de la vie - et secondairement aussi pour indiquer l’heure.

 

Il avait rêvé de sa collection Agonium pendant des années avant de trouver le mélange parfait d’alchimiste et d’orfèvrerie requis par son alchimiste pour la créer.

La montre devient une sculpture, une œuvre d'art authentique au poignet qui évoque nos questions les plus profondes concernant la vie, la mort, la nature finie de notre existence, comme pour nous rappeler de vivre pleinement notre temps, plutôt que de chercher à le contrôler. .

 

Spécifications techniques

RÉFÉRENCE : C09-01.IR.RU

 

- ÉDITION LIMITÉE À 99 PIÈCES - 

 

 

 

BOITIER

- Fer rouillé (processus de rouille contrôlé)

- Fait main

 

TAILLE

- Largeur: 47mm (52mm couronne comprise)

- Hauteur: 42mm  (50mm cornes comprises)

- Épaisseur: 12,8mm (Le boîtier est incurvé pour s'adapter au bras)

 

CADRAN

- Fonte de fer avec crâne et index en trois dimensions,

- Rouillé (processus de rouille contrôlé)

- Aiguilles : Acier avec traitement lumineux

 

BOITIER INTERNE

- Acier inoxydable

- Double glace saphir antireflet incurvée

 

MOUVEMENT

- À remontage automatique

- Swiss Made

 

BOUCLE & BRACELET 

- Alligator noir

- Boucle ardillon faite main en fer rouillé avec tête de mort (boucle déployante en option)

 

Who's who

Qu'il est bien rare le moment où Laurent Picciotto concède avoir retenu une pièce sans avoir aucun intérêt pour son mouvement ! Il ne s'en cache pas : en choisissant Strom, il a choisi une marque qui avait "zéro prétention horlogère". Quel fût alors le motif de l'attraction fatale entre le propriétaire de Chronopassion et le sculpteur de ces pièces aux motifs apocalyptiques ? "La boîte", concède-t-il. "Tout est dans la travail de la boîte, dans ces gravures intenses, rock'n'roll, voire gothiques".

 

Pourtant, ce n'est pas la première fois qu'un amateur de ce type de motifs se présente rue Saint Honoré. Hélas, Laurent Picciotto regrette que les pièces qu'on lui ait apportées dans ce registre aient toujours été "un peu cheap". Il faut dire que nombre d'artistes, ou prétendus artistes, se sont jusqu'à présent réfugiés derrières la puissance de leurs design pour mieux en masquer l'exécution sommaire, brouillonne.

 

Chez Strom, style et bienfacture vont de paire. Le premier, radical, sans concession, affiche anges de la mort et crânes dans de massives boîtes en argent, finies à la main. Leur réalisation, elle, est ciselée par un véritable graveur dans des boîtes brutes ou serties, dotées de cadrans nacrés.  Ces détails, cette finition, ne sont pas immédiatement perceptibles.

 

Laurent Picciotto lui-même concède avoir eu à de nombreuses reprises des photos des montres sans qu’elles n'aient retenu son attention. Il aura fallu attendre l'appel d'un ami pour que l'homme en passe une au poignet. "Viens, j'ai quelque chose de vraiment original", lui aurait-il dit. Et Laurent Picciotto de répondre qu'il connaissait les visuels et que la pièce ne l'intéressait pas. Avant de finalement se rendre chez cet ami et de tomber, lui aussi, en arrêt devant la puissance des pièces.

 

En faisant entrer Strom chez Chronopassion, Laurent Picciotto mesure d'emblée le risque de clivage : "en faisant le choix de proposer des pièces aussi typées, on a une moitié de gens qui vont trouver cela totalement importable, quand l'autre moitié trouvera cela indispensable". Ce n'est pas la première fois qu'une pièce fera débat chez Chronopassion, certainement pas la dernière non plus.

 

 

 

 

Journaliste : Olivier Müller

Lire la suite