urwerk - URWERK UR-106  “Pink Lotus”
urwerk - URWERK UR-106  “Pink Lotus”

URWERK UR-106 “Pink Lotus”

urwerk | 95'000 € TTC

Epuisé Contactez nous
L'avis de laurent

Voir les autres vues

Pink is not dead !

Un Lotus rose qui loin de toute mièvrerie revendique un côté très dark. La UR-106 « Black Pink », c’est un carrousel sombre et satiné en révolution au cœur d’un boîtier noir poli, serti de diamants couleur jais. Au milieu de cette nuit, une flamme rose rouge, un fuchsia intense. Les index des heures et des minutes de la UR-106 « Black Pink » font office de balises, de repères. Le rose est ici l’élément magnétique qui accroche le regard, le repositionne sur l’essentiel, la ronde des heures. 
 
La UR-106 « Lotus » arbore une heure satellite, la signature emblématique de la marque. Trois satellites des heures gravitent sur son cadran pour former la plus graphique des fleurs horlogères. Ces trois satellites portant chacun 4 index des heures défilent le long du chemin des minutes pour indiquer le temps de façon analogique et digital. Une phase de lune en forme de labyrinthe vient parachever l’œuvre. « Nous avons apporté un soin tout particulier aux moindres détails de cette UR-106 » confesse les créateurs de la marque Felix Baumgartner et Martin Frei. « Le carrousel et ses satellites ont été patiemment satinés et sablés à la main, chaque index des heures et des minutes est peint dans nos ateliers, la découpe du chemin de la minute d’une finesse extrême sort de nos ateliers, le bleu de la phase de lune emprunté au lapiz lazuli a été sélectionné parmi des centaines d’autres, la découpe du lotus au dos de la pièce est telle que Martin l’a dessinée. Nous voulions une montre élégante et fine dans la lignée de notre collection 10. Pour nous la mission est réussie. » 

Spécifications techniques

SÉRIE LIMITÉE : 11 PIÈCES 
 
 
MOUVEMENT
- Calibre UR 6.01
- Remontage Automatique
- Réserve de marche : 48H
 
FINITIONS
- Perlage
- Sablage
- Satinage
- Têtes de vis anglées
 
CADRAN
- Platine sablée et satinée
- Satellites des heures et carrousel en titane sablés et satinés main 
- Rail des minutes dentelé 
- Phase de lune façon « labyrinthe » en argent sur disque en lapiz lazuli
- Indications index des heures et minutes peintes mains - SuperLuminova
 
 
FONCTIONS 
- Heures Satellite
- Minutes
- Phase de lune
 
 
BOÎTIER 
- Acier et couronne titane traités PVD noir sertis diamants noirs
- Fond en titane traité PVD noir
- Dimensions : Largeur 35 mm ; Longueur : 49,4 mm ; Épaisseur : 14,45 mm
- Glace : Crystal saphir
- Etanchéité : Pression testée à 30m / 3ATM
 

Who's who

« Notre but n'est pas de proposer encore une énième version d'une complication connue » explique Felix Baumgartner, maître-horloger et cofondateur d’URWERK.
« Nos montres sont uniques car chaque modèle a nécessité un effort de conception original. Ce qui fait de chacune de nos créations un objet rare et précieux. »
 
Même déclaration de foi pour Martin Frei, chef designer et autre cofondateur d’URWERK, qui conçoit la signature esthétique de chacun des modèles : « Je viens d'un monde où la liberté de création est totale. Je ne suis pas du sérail horloger, aussi tout mon bagage culturel me tient lieu de source d'inspiration ».
 
 
Créée en 1997, URWERK a fêté ses 20 ans et fait figure de pionnier dans le paysage de l’horlogerie indépendante. Avec une production de 150 pièces par an, URWERK se veut une maison d’artisans où savoir-faire traditionnel et esthétique d’avant-garde coexistent dans le meilleur des mondes. URWERK conçoit des montres complexes, contemporaines, à nulles autres pareilles qui répondent aux critères les plus exigeants de la Haute Horlogerie : recherche et création indépendantes ; matériaux de pointe ; finition main.
 
Le nom d’URWERK ancre ses racines en 6000 avant J.C. dans la ville de Ur en Mésopotamie. Les Sumériens, observant l'ombre portée du soleil sur leurs monuments, sont à l’origine de la définition de l’unité de temps telle que nous la connaissons encore aujourd'hui. Coïncidence ou signe des temps, le mot « Ur » signifie également le début, les origines en langue allemande. La dernière syllabe de la signature URWERK est aussi un emprunt à la langue de Goethe, le verbe « werk » ayant la signification de réaliser, travailler, innover. Un hommage au travail constant des maîtres horlogers qui se sont succédés jusqu'à nos jours, façonnant ce que nous appelons aujourd'hui la Haute Horlogerie. 
 
 
Lire la suite