Valbray - Argentique
Luc Virginius / Chronopassion
Valbray - Argentique

Argentique

Valbray

Epuisé Contactez nous
L'avis de laurent

Le diaphragme du 24 X 36 qui nous a tous fasciné dans notre enfance , maintenant au poignet , avec liberté de jouer avec.

Voir les autres vues Luc Virginius / Chronopassion

Système Oculus

Inspiré du diaphragme d’intensité en photographie, le révolutionnaire système d’obturation Valbray est une vraie prouesse de micro technologique contemporaine appliquée au domaine de l’horlogerie.
L’obturateur est composé de 16 lames ultrafines, intégrées dans une lunette tournante de seulement 45 mm de diamètre et 7 mm de largeur. Les lames s’ouvrent et se ferment en glissant les unes sur les autres, en maintenant une ouverture toujours circulaire. Protégés par trois différentes couches de revêtement ultra technique, elles maintiennent leur élasticité et leur couleur de façons pérenne, résistant à tout frottement.
 

Garde-temps d’exception, il présente un boîtier en titane grade 5 traité DLC noir finement satiné et poli sur les chanfreins. En opposition,  les poussoirs et la couronne sont en acier poli. Ce joli contraste de noir et blanc est également offert par le cadran, où la fine grille noire en nid d’abeille survole une base en acier poli vif. La lunette est ornée de gravures blanches rappelant celles présentes sur les objectifs des appareils photo. Dans le même esprit, la finition «clous de Paris» et la touche rouge de l’aiguille chronographe et du « V » intensifie le rappel aux mythiques appareils 35 mm. Hommage au monde de la photographie, elle est éditée à 36 pièces numérotées. 

Spécifications techniques

RÉFÉRENCE VR01I EDITION LIMITÉE 36 ex.
BOITIER :
  • Lunette : 46 mm de diamètre
  • Titane grade 5
 Acier inox 316 L traitement DLC noir
  • Etanche 5 ATM Breveté
  • Glace Saphir antireflet double face sur la lunette
Saphir transparent sur le fond 
  • Diaphragme circulaire, composé de 16 lamelles
ultra-fines intégrées dans la lunette tournante
, actionnable manuellement par rotation à 90°
MOUVEMENT :
  • Mécanique à remontage automatique
Masse oscillante avec bras ajourés

  • Fréquence du balancier: 28’800 alt/h (4 Hz)

  • 25 rubis fonctionnels

  • 44 heures de réserve de marche 
  • Double affichage : chronographe / heures, minutes 
CADRAN :
  • Étagé sur grille nid d’abeille 
  • Diaphragme : 16 lamelles à traitement multicouche noire 
BRACELET :
  • Alligator noir, coutures grises
  • 
Boucle déployante brevetée, extra-plate 

Who's who

Lorsque la maison Valbray vient présenter ses premières pièces à Laurent Picciotto il y a deux ans, celui-ci fait part d'une première réaction des plus encourageantes : "Nous étions nombreux à attendre cela ! ", s’est-il réjoui. "Cela", pour le propriétaire de Chronopassion, c'est un système d'obturation du cadran de la montre qui fait le lien entre horlogerie et photographie. Par un ingénieux - et inédit - système de micro lamelles qui se superposent les unes aux autres, Valbray crée pour le porteur la possibilité, sur rotation de la couronne, de couvrir et découvrir tout ou partie de son cadran. L'intérêt ? Tout simplement avoir deux montres en une seule, deux visages pour le même garde-temps. Pourtant, fidèle à son habitude, Laurent Picciotto aimerait aller...plus loin. "L'obturateur, c'est une idée géniale, mais on pouvait faire plus. J'aimais l'idée que ce diaphragme ne serve pas qu'à masquer. L'idée était d'avoir plusieurs étages de lecture sur le même cadran. L'obturateur ne devait pas être un accessoire. Toute la montre devait être organisée autour", analyse Laurent Picciotto. L'équipe de Valbray entend la proposition...sans pour autant y donner suite immédiate. La marque vient de se lancer, les investissements en R&D ont été très importants : Valbray doit d'abord convaincre le marché du bien-fondé de sa démarche. Mais, un de ces jours de la foire de Bâle où Laurent Picciotto arpente les allées à la recherche de nouveaux talents, l'équipe de Valbray l'interpelle et l'invite en coulisses pour lui présenter sa seconde génération de produit. L'homme esquisse alors un sourire amusé : la pièce comprend un obturateur à ouverture partielle qui permet de découvrir plusieurs niveau d'informations ! "Valbray avait intégré ma modeste contribution et, probablement sans même avoir gardé en mémoire d'où elle venait à l'origine, avait produit un nouveau prototype en phase avec l'orientation que je leur suggérais à l'époque de notre première rencontre", glisse Laurent Picciotto. Au final, la nouvelle création de Valbray intègre trois niveaux d'obturation qui dévoilent trois types d'obturation, sur une base éprouvée de mouvement Dubois-Depraz. Laurent Picciotto apprécie "la fraîcheur de l'approche, le côté ludique de l'objet" et prend la marque sous pavillon Chronopassion. L'aventure ne fait que commencer mais promet de beaux développements, à l'image d'une équipe "sereine, à l'écoute mais très déterminée", conclut Laurent Picciotto.

Journaliste : Olivier Müller

Lire la suite

REOUVERTURE LE 21 AOUT

fermer