ZRC - ZRC SPIRIT 1964
ZRC - ZRC SPIRIT 1964

ZRC SPIRIT 1964

ZRC | 2'890 € TTC

En réassort Contactez nous
L'avis de laurent

Plus qu'une montre ; un instrument de plongée.

Voir les autres vues

ZRC SPIRIT 1964

La 1964 Spirit de ZRC est un véritable hommage aux modèles Vintage des années 60. Pas facile de « Dompter » les courbes tendues et le caractère « sportif » de la  Grands Fonds qui est donc passée par la case « lifting » afin de la doter des codes Vintage tout en conservant son ADN de plongeuse...C’est le cadran qui a posé le plus de problèmes : impossible de recréer industriellement la patine du temps. Il a donc fallu trouver la bonne teinte puis confier les cadrans aux mains expertes d’Artisans pour réaliser la patine qui lui donne tout son caractère. Pour augmenter encore l’aspect « vieilli »,  tous les inserts lumineux ont été réalisés avec une finition « Coquille d’œuf ».

Quant aux aiguilles, elles ont subi un « micro-brossage ». Le tout sublimé par l’intégration d’un verre saphir bombé « Glass box » de 4mm.

Pour achever sa métamorphose, la 1964 SPIRIT se pare d’un magnifique bracelet en cuir de veau vieilli « à la main », découpé dans la partie plus souple et épaisse du collet.

L’aspect patiné fait merveille et s’accorde en parfaite symbiose avec l’ensemble des traitements vintage.

Egalement disponible sur bracelet NATO couleur taupe (2690 € TTC) ou en version full métal avec le légendaire bracelet DIVER à  mailles extensibles (3'390 € TTC) :  la ZRC 1964 Spirit s’annonce d’ores et déjà comme le Best-Seller de cette fin d’année…

 

Spécifications techniques

Mouvement ETA 2824-2 – 28 000 a/H
Réserve de marche 38h
Verre saphir bombé “Glass box” - 4 mm
Fonctions Heures/Minutes/Secondes
Résistance à l’eau 300 m
brevet anti-sable dans la lunette
lecture optimum
système de couronne vissée empêchant de mettre la montre si déverrouillé
Diametre 40,50 MM en largeur
Et 49,20 MM de cornes basse à haute

Who's who

Au début des années 60, Louis BRUNET et l’équipe des plongeurs d’Annecy lancent avec le soutien des personnalités locales telles que Louis SERVETAZ, le projet d’une montre de plongée accessible et performante. 
Mrs. PASTRES & DIGNE Horlogers à Toulon, spécialistes de la montre de plongée auprès de la Marine Nationale ont pleinement collaboré à l’élaboration de la Grands Fonds 300 qui sera immédiatement homologuée par la Marine Nationale. Après plusieurs mois de test celle-ci demande à ZRC de « modifier » certains aspects dont la couronne à 3H car trop vulnérable lors des manipulations subaquatiques. Egalement la marine demande un système de bracelet « intelligent » pouvant-être mis à taille ainsi qu’un moyen pour que la couronne soit protégée sans pour autant gêner les mouvements du poignet et surtout qu’elle ne puisse pas s’ouvrir sous l’eau. 
L’Equipe se remet au travail et crée ainsi la fameuse couronne à 6H reliée au boitier par un système exclusif de canon taillé dans la masse faisant de la GF300 la 1ère mais montre équipée d’un boitier 100% monobloc, qui plus est usiné dans un acier spécifique renforcé au molybdène et parfaitement antimagnétique (une nécessité absolue pour les plongeurs démineurs). 
Les montres ont ainsi subi toute une période de TESTS et d’essais dans toutes les conditions possibles d’une « utilisation SEVERE à caractère militaire ». Le STCM Paris a homologué ce nouveau matériel et l’a inscrit dans le catalogue général du matériel du commissariat, classées dans la famille 6645 montre de plongée grande profondeur. 
Equipée du mouvement ETA 2472, la GF300 est très fiable. Les aiguilles MAGNUM ultra luminescentes assurent une parfaite lecture en immersion. Montre révolutionnaire par bien des aspects, la GF300 équipera les Pompiers de Paris et l’Equipe de France de ski nautique. Mais elle fut surtout la montre de la Marine Nationale Française (Ecole de plongée de Toulon, 3ème groupe de plongeurs démineurs, commando Hubert et la Marine Italienne. Elle fut également adoptée par des unités non militarisées, mais soutenue par la Marine Nationale, dont la célèbre CALYPSO du Cdt Cousteau qui lui fit faire le tour du monde et forgea sa réputation.
Lire la suite