"

Who’s who Singer Reimagined

WHO'S WHO

Singer Reimagined, ou Singer, c’est avant tout le projet de Rob Dickinson. L’homme vit pour le rock et la belle mécanique. Autant dire qu’il était dans mon radar depuis de nombreuses années. Lorsque j’ai appris qu’il se lançait dans l’horlogerie, et que son projet allait faire appel à l’un des plus brillants horlogers  de notre temps, Jean-Marc Wiederrecht, je n’ai même pas attendu de le voir. Le résultat promettait d’être explosif. En réalité, il est allé bien au-delà.

La Track 1 est démoniaque. En matière de chronographe, il y a un avant et un après Singer. Le mouvement Agenhor de Jean-Marc Wiederrecht est révolutionnaire. On sort enfin du tricompax illisible. Le chrono de la Track 1 est roi, il occupe tout le cadran, lisible, fort, imposant – et pour une période chronométrable de 23h59 ! Même le dessous de la pièce est incroyable. Avoir opté pour une masse oscillante sous le cadran  – et non pas sous le mouvement – permet de voir la complexité du calibre, la beauté, l’unicité. 477 composants de pur génie horloger.

Singer a vraiment amené quelque chose de nouveau en matière de chronographe. Cela ne se produit qu’une fois par siècle. Il y eu l’invention du second poussoir, celle de la haute fréquence, mais jamais la présentation et la conception du mouvement en lui-même n’avaient été revus depuis. Pas à ce point. Et il va se passer quelques décennies avant qu’une telle invention ne soit à son tour dépassée.

Que l’on soit connecté au monde automobile ou pas n’a pas vraiment d’importance. La Track 1 est une bombe horlogère, portée par une marque hors du sérail et qui a de très sérieuses prétentions – et les moyens de les réaliser. Nous étions présents à leur début, nous serons probablement là encore pour longtemps...