breguet - Breguet Reine de Naples 8918BR
breguet - Breguet Reine de Naples 8918BR

Breguet Reine de Naples 8918BR

breguet | 34'200 € TTC

Disponible
L'avis de laurent

Voir les autres vues

REINE DE NAPLES 8918 DE BREGUET INTENSÉMENT FÉMININE

La Maison Breguet avive la Reine de Naples 8918 de touches de pourpre. De la nacre opaline ainsi que des diamants illuminent cette composition en or rose.
 
Breguet présente une nouvelle Reine de Naples 8918 rehaussée de rouge envoûtant. La douceur de l’ovale de la boîte – légèrement étiré – est une libre interprétation de la montre créée autrefois par Abraham-Louis Breguet pour Caroline Murat. Sur le tour d’heures en nacre blanche, les chiffres arabes Breguet apparaissent en grenat. Le bracelet en alligator reprend en écho cette teinte vibrante. Réalisée dans la tradition horlogère Breguet, la Reine de Naples 8918 bat au rythme d’un calibre automatique manufacture.
 
Le centre du cadran de la Reine de Naples 8918 révèle le talent des artisans de la Maison avec un guillochage Clou de Paris réalisé sur de l’or blanc, puis poudré argenté. De délicats liserés soulignent le pourtour de la minuterie. De fines aiguilles Breguet bleuies indiquent les minutes et les heures, aux chiffres rouges. Les contrastes entre les différentes teintes et finitions du cadran viennent soutenir – avec une touche de fantaisie – la lisibilité, chère à A.-L. Breguet. Enfin, le numéro individuel de la pièce apparaît sur le haut du tour d’heures. Si la propriétaire le souhaite, la Maison Breguet pourra consigner son nom dans ses archives, tenues depuis la fin du 18ème siècle.
 

La montre d’une Reine

 
Durant son règne sur Naples, Caroline Murat, jeune soeur de Napoléon Bonaparte, soutient largement les arts et fera l’acquisition de plus de 30 montres et pendules Breguet. En 1810, l’horloger établi Quai de l’Horloge à Paris commence une création inédite pour la Reine de Naples : une montre conçue pour se porter au poignet. Il s’agit de la première montre-bracelet connue au monde. De sa livraison en 1812 à ses réparations en 1849 puis 1855, les archives Breguet retracent l’histoire ainsi que les caractéristiques de cette montre aujourd’hui disparue. D’une grande finesse, cette création de forme oblongue au cadran d’argent guilloché comprenait plusieurs complications : une répétition, une phase de Lune, mais aussi un thermomètre. Enfin, un bracelet en cheveux garni de fils d’or permettait de la porter autour du poignet.
 

Spécifications techniques

Montre Reine de Naples en or rose 18 carats.
  • Mouvement mécanique à remontage automatique.
  • Cadran en or 18 carats argenté guilloché à la main, avec insert en nacre naturelle blanche.
  • Tour d’heures en chiffres arabes Breguet.
  • Diamant poire de 0,09 carat à 6h.
  • Lunette et rehaut sertis de 117 diamants (0,99 carat).

Couronne sertie d’un diamant de 0,26 carat.

Boîtier en or rose 18 carats de forme ovoïde, galbé, à carrure finement cannelée. Lunette et réhaut sertis de 117 diamants taille brillant (env. 0,99 ct). Couronne sertie d’un diamant briolette (env. 0,26 ct). Fond saphir. Dimensions 36,5 x 28,45mm. Étanche à 3 bar (30m).

Cadran en nacre naturelle de Tahiti, couleur champagne, et en nacre naturelle blanche guillochée à la main. Individuellement numéroté et signé Breguet. Tour d’heures en chiffres arabes Breguet décentré à 6h. Diamant poire à 6h (env. 0,09 ct). Aiguilles Breguet à « pomme évidée » en acier bleui.

Mouvement mécanique à remontage automatique, cal. 537/3. Numéroté et signé Breguet. 83/4 lignes. 26 rubis. Réserve de marche de 45 heures. Roue d’échappement et ancre suisse en ligne en silicium. Spiral en silicium. Fréquence 3,5 Hz. Ajusté dans 6 positions.

 

Bracelet en alligator avec boucle déployante en or sertie de 26 diamants taille brillant (env. 0,12 ct).

Who's who

Lire la suite