MB&F - MB&F LEGACY MACHINE PERPETUAL EVO TITANIUM
MB&F - MB&F LEGACY MACHINE PERPETUAL EVO TITANIUM

MB&F LEGACY MACHINE PERPETUAL EVO TITANIUM

MB&F | 170'400 € TTC

En réassort
L'avis de laurent

Voir les autres vues

LEGACY MACHINE PERPETUAL EVO

 
Durant les 15 dernières années, les créations MB&F ont emmené leurs propriétaires vers des destinations qui n’existent que sur des cartes imaginaires : des vaisseaux interstellaires aux méduses des eaux profondes, les Machines de Maximilian Büsser sont les « cartographes mécaniques » des mondes parallèles.
 
Cependant, le plus grand voyage reste encore à entreprendre et le véritable progrès se situe dans l’évolution. Avec la Legacy Machine Perpetual EVO, vous êtes le navigateur et vous prenez les commandes pour évoluer sur la carte de votre vie. Durant ce voyage, votre montre vous suivra partout.
 
Un boîtier de 44mm de diamètre disponible en zirconium ou en titane, des métaux modernes aux propriétés supérieures à celles de l’acier. Un nouveau profil qui accentue l’ouverture et l’hyper-lisibilité. Un nouveau système antichocs monobloc — « FlexRing » — qui en fait la Machine la plus robuste jamais produite par MB&F. Le moteur LM Perpetual conçu par Stephen McDonnell, un calendrier perpétuel primé dans lequel la construction traditionnelle est remplacée par un processeur mécanique innovant.
 
La Legacy Machine Perpetual EVO a d’abord été lancée en zirconium avec trois options de couleur pour la platine-cadran traitée PVD/CVD dont – pour la première fois dans une pièce de haute horlogerie suisse – un orange atomique. En 2021, une nouvelle édition en titane grade 5 rejoint la série avec cette fois-ci, une platine-cadran traitée CVD vert. Toutes les pièces sont montées sur un bracelet caoutchouc intégré, particulièrement ajusté, pour une fluidité inédite chez MB&F.
 
En 15 ans, la collection MB&F a accueilli plusieurs complications et mécanismes horlogers prestigieux, dont le TriAx qui a battu un record dans la Legacy Machine Thunderdome de 2019. Cependant, question mélange de prestige, tradition et innovation, la Legacy Machine Perpetual représente le meilleur du savoir-faire horloger de MB&F depuis son lancement en 2015.
 
Bien que le diamètre de 44mm soit le même qu’en 2015, le nouveau boîtier EVO se caractérise par une construction sans lunette, avec dôme de saphir directement soudé à la carrure. Avec une ouverture élargie, la LM Perpetual EVO valorise l’équilibre entre la lisibilité des indications du calendrier et le spectacle cinématique du moteur – surmonté par le balancier volant emblématique de MB&F. Cette présentation étendue ne relève pas d’une simple revisite du design. Il a fallu étudier une nouvelle géométrie du verre saphir, afin d’atteindre les deux objectifs techniquement opposés que sont le maintien de la robustesse de la structure et la diminution du rapport hauteur/diamètre. En outre, pour libérer la LM Perpetual EVO de sa lunette, il a fallu recourir à un système de soudage thermique sophistiqué entre le verre saphir et le boîtier.
 
Les poussoirs précédemment circulaires du quantième perpétuel ont été allongés en rectangles et dotés d’un double ressort, ce qui augmente le confort d’utilisation et facilite le réglage. Pour la première fois dans une création MB&F, l’étanchéité est portée à 80m, grâce à une couronne vissée. Détail tout petit mais essentiel, la couronne vissée permet le débrayage du système de remontage : quand elle est repoussée et resserrée, on ne risque pas de remonter excessivement, d’un geste de la main, le ressort de barillet.
 
Autre élément nouveau dans la LM Perpetual EVO, le FlexRing est un amortisseur annulaire, placé entre le boîtier et le mouvement, qui offre une protection contre les chocs le long des axes verticaux et latéraux. Usiné dans un seul bloc d’acier, l’amortisseur confère une robustesse exceptionnelle au quantième perpétuel, une fonction qui évoque le classicisme et l’élégance mais qui peut être considérée comme la plus pratique et la plus utile de toutes les grandes complications.
 
Quand il a entrepris de redessiner le quantième perpétuel pour MB&F, Stephen McDonnell a proposé un système qui renouvelait toute la mécanique de la complication. La LM Perpetual est dotée d’un « processeur mécanique » composé de disques superposés. Ce processeur révolutionnaire prend, par défaut, le nombre de 28 jours mensuels pour référence – en toute logique car tous les mois comptent au moins 28 jours – et ajoute autant de quantièmes supplémentaires que nécessaire. Ainsi, on s’assure que chaque mois comptera le nombre exact de jours et que la date ne sautera jamais de manière incorrecte. Un système de sécurité intégré déconnecte les poussoirs de réglage rapide durant le processus de changement de la date, de sorte que, même si on appuie dessus par mégarde à ce moment-là, on ne risque pas d’endommager le mouvement.
 
En matière de design, de technique et d’esprit, la Legacy Machine Perpetual EVO constitue une évolution de votre histoire avec MB&F.
 
La LM Perpetual EVO n’est pas une montre pour le sport. C’est une montre pour la vie.
 

PROGRAMMATION DU CALENDRIER

 
Les quantièmes perpétuels conventionnels sont généralement des modules additionnels montés sur des mouvements préexistants. Les indications du quantième sont synchronisées par un grand levier qui traverse la surface de la complication en passant par le centre. Quand la date change, le levier transmet les informations aux composants et mécanismes appropriés en effectuant des va-et-vient. Bien que l’interaction du levier et des composants soit admirable, le système traditionnel est extrêmement encombrant, limitant le mode de construction du mouvement en plusieurs points essentiels. Il rendrait impossible la réalisation d’une mécanique comparable à celle de la Legacy Machine Perpetual.
 
Conçu par Stephen McDonnell et inauguré en 2015, le moteur de la LM Perpetual était – et est encore – l’un des calendriers perpétuels les plus innovants de l’horlogerie contemporaine.
 
Dans une construction traditionnelle, on suppose, par défaut, que tous les mois comptent 31 jours. À la fin des mois de moins de 31 jours, le mécanisme fait passer les dates superflues en accéléré avant de s’arrêter sur le 1er du mois suivant. Les manipulations ou réglages de la date effectués durant un passage peuvent endommager le mécanisme et entraîner des réparations coûteuses. Les dates peuvent également sauter ou passer accidentellement et annuler la raison d’être du calendrier perpétuel, à savoir la programmation pour des années ou des décennies.
 
La LM Perpetual est dotée d’un « processeur mécanique » composé de disques superposés. Ce processeur révolutionnaire prend, par défaut, le nombre de 28 jours pour référence – en toute logique car tous les mois comptent au moins 28 jours – et ajoute autant de quantièmes supplémentaires que nécessaire. Ainsi, on s’assure que chaque mois comptera le nombre exact de jours. Comme les sauts accidentels sont éliminés, il est impossible que la date passe anormalement.
 
En outre, grâce à une came planétaire, le processeur mécanique permet un réglage instantané de l’année en cours et donc un affichage correct pour les quatre années du cycle bissextile. Il n’est plus nécessaire de passer par le déroulement préalable de 47 mois, comme dans un calendrier perpétuel traditionnel, pour atteindre les bons mois et années.
 
Enfin, le processeur mécanique comprend un système de sécurité intégré qui déconnecte les poussoirs de réglage rapide pendant le processus de changement de date, éliminant tous les risques de dégâts consécutifs.
 
En 2015, la Legacy Machine Perpetual a inauguré le plus long pignon au monde, pour relier le balancier volant à l’échappement placé au verso du mouvement. Depuis, cette prouesse technique s’est retrouvée ailleurs dans la collection MB&F, à savoir dans la Legacy Machine Split Escapement.
 
La Legacy Machine Perpetual EVO a initialement été lancée en trois éditions de 15 pièces chacune en zirconium avec un cadran traité CVD orange, CVD bleu ou PVD noir. La LM Perpetual EVO est désormais disponible en titane avec un cadran traité CVD vert.

Spécifications techniques

Moteur
Calendrier perpétuel complètement intégré développé pour MB&F par Stephen McDonnell, complication côté cadran, processeur mécanique avec système de sécurité intégré. Remontage manuel avec double barillet. Roue de balancier de 14 mm de diamètre avec vis de réglage traditionnelles visible au sommet du mouvement. Finitions main exceptionnelles dans le style du XIXe siècle : angles rentrants pour rehausser le travail, angles polis, côtes de Genève, gravures main.
Cadrans noirs avec chiffres et aiguilles traités SLN (sauf pour l’indicateur de l’année bissextile et la réserve de marche).
FlexRing : amortisseur annulaire placé entre le boîtier et le mouvement, offrant une protection contre les chocs le long des axes verticaux et latéraux.
Réserve de marche : 72 heures
Fréquence : 18’000A/h / 2,5Hz
Nombre de composants : 581
Nombre de rubis : 41
 
Fonctions/indications
Heures, minutes, jour, date, mois, année bissextile par aiguille rétrograde, indicateur de la réserve de marche
 
Boîtier
Matériau : zirconium ou titane
Dimensions : 44 x 17.5mm
Nombre de composants : 70 
Étanchéité : 8ATM / 80m / 270 pieds
 
Verres saphir
Verres saphir au recto et au verso, traitement antireflet sur les 2 faces
 
Bracelet et boucle
Bracelet en caoutchouc, boucle déployante en titane
 

Who's who

Lire la suite