MB&F - MB&F + L’Epée 1839 : Medusa
MB&F - MB&F + L’Epée 1839 : Medusa

MB&F + L’Epée 1839 : Medusa

MB&F | 28'300 € TTC

En réassort
L'avis de laurent

Voir les autres vues

MB&F Medusa Une expression captivante du temps

La première méduse horlogère

 

Ce n’est pas une montre mais une méduse qui possède un mouvement, comme beaucoup de montres de collection de la maison MB&F. Mais, parmi les marques auxquelles elle s’associe, certaines de ces marques ont plus d’importance que d’autres – et c’est valable pour les montres comme pour les horloges, à tout prix différents. C’est le cas de l’Epée, une manufacture non pas de montres mais d’une horlogerie révolue qui, 100% manufacture, sans tourbillon ni verre saphir ni lunette tournante, est aussi créative qu’une montre MB&F et chaque incroyable mouvement qui les anime. 

Une méduse et un Aquapod

La maison manufacture L’Epée et MB&F ont une nouvelle fois collaboré pour créer une machine méduse d’horlogerie peu commune. La montre Aquapod avait déjà donné le tempo. Cette édition limitée possède un tourbillon volant comme ces pièces d’horlogerie de collection auxquelles la maison nous a habitué ainsi que, sur cette édition limitée, une lunette tournante surdimensionnée qui donnait à la machine Aquapod un touche d’art peu commune en horlogerie. 

La pièce fut obtenue au prix d’un design maison né dans un tourbillon d’idées de haute horlogerie non conventionnelle. Le mouvement de cette montre est visible par delà l’imposante lunette tournante et sous son verre saphir, taillé au prix d’un usinage complexe qui vise à révéler chaque courbe des pièces appartenant à cette collection Aquapod. 

L’art de chaque montre de cette collection d’horlogerie créative se retrouve, sans lunette tournante ni tourbillon, dans la collection méduse que la maison MB&F a réalisée avec la manufacture L’Epée : Medusa. On retrouve comme sur la montre de collection Aquapod un mouvement apparent qui affiche les heures et minutes et un verre Murano réalisé à la main comme l’œuvre d’art d’une maison qui ne peut en réaliser que quelques pièces pour la collection de marques triées sur le volet. Rien, ici, n’est fait à la machine – et comme les Aquapod étaient des pièces de collection de haute horlogerie quasiment uniques, des montres d’exception, chaque méduse Medusa réalisée avec la manufacture L’Epée sera une pièce de collection unique, formant en édition limitée des pièces d’art intemporelles. 

Une horlogerie largement primée

Ici, la marque ne montre pas son talent d’horlogerie, récompensé par des multiples prix, dont le Grand Prix d’Horlogerie de Genève avec, en 2016, un prix pour son édition limitée de sa montre de collection à Calendrier Perpétuel, dans la catégorie Prix de la montre à Calendrier. Au même Grand Prix de la Haute Horlogerie de Genève, la LM1 avait obtenu en 2012 le prix de la Montre masculine, un prix hautement convoité dans ce Grand Prix. 

Une méduse bien à part

La méduse Medusa n’entrera dans aucune catégorie de ce Grand Prix : ce n’est pas une montre, son absence de mouvement conventionnel de haute horlogerie, de lunette tournante, de tourbillon volant manufacture, la disqualifient. Ces caractéristiques qui ont fait les beaux jours de la collection de montres Aquapod sont sans lien avec les pièces de la collection méduse Medusa de deux marques, MB&F et la manufacture L’Epée. 

Il s’agit là de s’acquitter du prix de l’audace, du prix de la créativité, comme chaque mouvement de montre MB&F en a tant fait la preuve. La méduse Medusa, même sans lunette tournante unidirectionnelle ni tourbillon, est une œuvre d’art 100% manufacture. Elle ne possède pas de tourbillon ni de titane. Ce titane est très utilisé en horlogerie. Contrairement à l’acier, le titane est, pour une montre, plus léger et plus résistant. En collection d’une machine MB&F de montres de haute horlogerie, il se retrouve fréquemment, que ce soit du titane pour la lunette tournante unidirectionnelle ou du titane pour le mouvement. 

A l’inverse, la méduse Medusa est une machine en édition limitée qui offre une vision alternative et de luxe de l’horlogerie, reprenant le mouvement des montres manufacture de la maison pour en faire un objet de verre, un verre d’art, une méduse de verre acquise au prix d’un travail de design que peu de marques savent accomplir sur leurs pièces. Loin de la science fiction ou d’un vaisseau spatial que les montres de haute horlogerie MB&F ont mis en mouvement, la méduse Medusa décline l’univers de la manufacture en quelques pièces rares qui donnent quelques minutes d’art à chacun de ses propriétaires. 

 

Spécifications techniques

Medusa est disponible en 3 éditions limitées de 50 pièces chacune, avec un dôme et des tentacules en verre soufflé de Murano de couleur verte, bleue ou rose.

 

 

 

 

Affichage : Heures et minutes

 

Taille

Dimensions:

Version suspendue: 286 mm de hauteur x 250 mm de diamètre

Version sur socle: 323 mm de hauteur x 250 mm de diamètre

Nombre de composants: 231

Poids: environ 6kg (le poids exact du dôme en verre soufflé pouvant varier)

 

Corps/structure

Dôme/tentacules: verre de Murano soufflé à la main 

Mouvement et socle: acier inoxydable et laiton

Index et platine supérieure avec Super-LumiNova

 

Mouvement

Mouvement L’Epée 1839 suspendu, conçu et fabriqué à l’interne

Fréquence du balancier: 2.5 Hz / 18,000 A/h

Réserve de marche: 7 jours

Nombre de composants: 155

Nombre de rubis: 23

Système de protection Incabloc

Finitions du mouvement: Côtes de Genève, anglage, polissage, sablage, grenage circulaire et vertical, finition satin

Clé de remontage intégrée servant à régler l’heure et à remonter le mouvement

 

Configuration double

Version suspendue: Medusa peut être suspendue au plafond grâce à sa boucle située sur le haut du mouvement. Dans cette configuration, les tentacules en verre peuvent être attachées au mouvement.

Version sur socle: Medusa peut être posée sur une table en utilisant sa base en métal prévue à cet effet.

 

Who's who

Lire la suite