urwerk - URWERK  « Planète Bleue » UR-100V
urwerk - URWERK  « Planète Bleue » UR-100V

URWERK « Planète Bleue » UR-100V

urwerk

Epuisé
L'avis de laurent

Voir les autres vues

UR-100V « Planète Bleue »

La station expérimentale horlogère URWERK lance en orbite une série de 25 instruments de mesure du temps et de l'espace. La nouvelle UR-100V « Planète Bleue » nous parle de la Terre et de notre système solaire. Une invitation au voyage intersidéral, au plaisir de savourer le temps. Heure après heure. 
 
Imaginaire spatial, iconographie de science-fiction, liberté de création sans limites, URWERK est ancré dans le discours spatio-horloger. A ces éléments graphiques et identitaires, qui sont autant de traits de famille des montres URWERK, la collection UR-100V ajoute une dimension astrophysique. 
 
Sous son grand dôme d'observation, après avoir fini d’indiquer la minute dans le secteur gradué de 0 à 60, l'aiguille jaune et vert disparaît pour réapparaître comme compteur de kilomètres. En effet, à 9 heures, à travers une fine meurtrière, elle indique la rotation de 555,55 kilomètres effectuées par la Terre toutes les 20 minutes au niveau de l’Equateur. A 3 heures, le calibre UR 12.02 affiche la révolution de la Terre autour du Soleil, soit 35’742 kilomètres toutes les 20 minutes. 
 

Proche

 
Pour joindre le fond et la forme, le calcul et l'imagerie, la théorie et l'observation de l'univers, la UR-100V se pare de bleu : bleu de la boîte en acier, bleu du mouvement atypique, bleu du carrousel rotatif. Un bleu évocateur de notre planète Terre. 
 
 
Le bleu de la UR-100V « Planète Bleue » est profond, dense et mat. Martin Frei nous confie : « Quand je crée, quand je peins, toutes les couleurs trouvent leur résonnance en moi. Mais le bleu tout particulièrement. Lors de mes études à l’Académie des Arts et du Design de Lucerne, j’ai eu la chance d’étudier le grand artiste florentin Giotto. C’est lui le premier, qui, à la fin du Moyen Age, peignit le ciel en bleu – détrônant l’or byzantin. Une peinture, un style « réaliste » qui nous paraît aujourd’hui aller de soi. J’aime la couleur de ce ciel, la même que notre planète. Le bleu est une couleur qui nous entoure, qui nous englobe. » 
 
 
La quasi-totalité des éléments du mouvement, dont le rotor automatique couplé à son hélice Windfänger, et tout le système d'affichage des heures satellite sont aussi bleus, de même que le bracelet en toile technique et la boucle. Quant aux vis les plus visibles, elles sont d’un titane bleui à la flamme selon une technique propre à la famille Baumgartner. “Mon père voue un véritable culte à la technique du bleuissement des aiguilles. Sa recherche du bleu parfait était sa quête du Graal. Il testait tous les sables. Sans exception. Il a fini par trouver son sable parfait. Du sable de Corse que nous ramenions religieusement dans nos valises, au retour de vacances » raconte Felix Baumgartner. 
 
Sur ce fond quasiment uniforme, la tête d’aiguille jaune et vert fluorescents joue les étoiles filantes.
 

Métaphorique

 
La couleur de la UR-100V « Planète Bleue » raconte donc l'histoire d'une élévation, de la transition entre Terre et espace. « Nous avons miniaturisé et réinterprété notre univers. On se perd dans les profondeurs du carrousel de cette montre. C’est une plongée dans l’espace, une chute dans le néant. C’est un nouveau conte horloger : la tête dans les étoiles et les pieds sur Terre. Une rêverie en bleu » conclue Felix Baumgartner.
 

Spécifications techniques

UR-100V « Planète Bleue »
Edition limitée de 25 exemplaires
 
Mouvement
 
Calibre 
UR 12.02 avec système de remontage automatique régulé par une hélice Windfänger avec engrenage planétaire
Rubis 39
Fréquence 28 800 a/h - 4Hz
Réserve de marche  48 heures
Matériaux 
Heures satellites en aluminium chassées sur des croix de Genève 
Carrousel en aluminium 
Finitions 
Platine, rotor, turbine, porte-satellite, aiguille traités PVD bleu
Sablage, microbillage, cerclage
Têtes de vis chanfreinées 
Vis bleuies à la flamme
Index des heures et minutes peints au SuperLumiNova
Indications 
Heures satellites ; minutes ; distance parcourue à l'équateur Terrestre en 20 minutes ; révolution de la Terre autour du soleil en 20 minutes
 
 
Boîtier
Matériaux : Carrure, couronne en acier sablé PVD bleu ; fond en titane
Dimensions  Largeur 41 mm ; longueur : 49,7 mm ; épaisseur : 14 mm
Verre  Saphir transparent bombé
Résistance à l'eau  Pression testée à 3ATM (30m- 3 bar)

Who's who

Lire la suite