urwerk - URWERK UR-210 CP "CLOU DE PARIS"
urwerk - URWERK UR-210 CP "CLOU DE PARIS"

URWERK UR-210 CP "CLOU DE PARIS"

urwerk | 155'000 € TTC

Disponible
L'avis de laurent

N° 1/75 !

Voir les autres vues

" Toucher c’est comprendre " - URWERK présente la UR-210 Clou de Paris

Urwerk 210 CP « Clou de Paris»: Touch & Feel

 

C’est dès le remontage d’une montre Urwerk que l’on peut voir s’animer la marche des minutes, sans aiguille, avec une énergie rare en horlogerie. Cette énergie, ce mouvement lent perçu lors du remontage de la montre, est due à la complication chère à Urwerk, inventée par Felix Baumgartner et Martin Frei. C’est un système de marche des heures et minutes sans aiguille avec un carrousel rétrograde. A la place de l’aiguille des minutes, Felix Baumgartner et Martin Frei d’Urwerk on conçu un système de plot cubique des heures dont le mécanisme se déplace avec un mécanisme rétrograde le long d’un segment des minutes. Cette complication est devenue la signature de luxe de la montre Urwerk. C’est un mécanisme qui repose sur un agencement atypique de la platine de la montre, une complication rétrograde qui repense totalement le mouvement de la montre avec un système de marche exclusif.

Le modèle de montre Urwerk 210 utilise ce mécanisme et s’offre le luxe d’une réserve de marche de près de 40h, obtenue à l’issue du remontage complet de la montre. La minute rétrograde est à l’extrémité de la platine dessinée par Felix Baumgartner et Martin Frei d’Urwerk. On voit sur cette platine le plot des heures, le détail de la complication, le luxe de chaque finition. Les minutes et l’heure sur le plot sont luminescentes pour que leur mouvement soit lisible tout au long de la réserve de marche et de son énergie restante. Le système inventé par Urwerk pour cette montre ne demande pas plus de quelques minutes pour être appréhendé. La complication et son indication des heures, minutes et de la réserve de marche, est totalement intuitive, grâce à l’ingéniosité de Felix Baumgartner et Martin Frei, cofondateurs d’Urwerk.

Avec sa finition Clou de Paris, le remontage de la montre, sa lecture des heures et minutes, devient un véritable luxe. Le système de remontage de la réserve de marche de l’Urwerk 210 CP est à midi, en raison d’un agencement de platine revu par Felix Baumgartner et Martin Frei. Le mouvement est donc vertical, l’indication des minutes est en bas et le système de remontage tout en haut. Ce mécanisme de remontage à midi est fréquent chez Urwerk. Felix Baumgartner et Martin Frei ont placé la réserve de marche à son immédiate proximité. Le remontage de l’énergie de la réserve de marche et l’indication de cette réserve de marche sont donc côte à côte sur ces montres, en gage de cohérence esthétique et technique. A mesure que le mouvement de remontage de cette Urwerk se fera, l’aiguille de la réserve de marche engagera son mouvement vers le haut, indication que le mécanisme est à pleine charge.

Habillée de noir et de sa finition Clou de Paris, le mouvement de la montre Urwerk UR 210 CP prend un relief différent, un luxe perceptible depuis le système de remontage de la montre jusqu’à l’extrémité du mécanisme de l’indication des minutes, sans aiguille. Pionniers d’une horlogerie en marche, en mouvement vers une nouvelle forme de luxe pour ses montres, Felix Baumgartner et Martin Frei ont fait émerger la platine, ont supprimé l’aiguille des minutes, revu tout le mécanisme de distribution de l’énergie à travers le mouvement, grâce à une utilisation nouvelle de l’indication rétrograde.

Le remontage de la montre Urwerk devient une opération sensuelle, la remise en marche du mécanisme d’un objet de luxe. La complication imaginée par Felix Baumgartner et Martin Frei pour Urwerk n’est pas « une complication pour une complication », un pur exercice de révision du mouvement, de l’énergie. C’est un système complet au service de la bonne marche de la montre, de son remontage, d’une vision renouvelée des montres de prestige et de chaque indication qu’elles portent. Cette complication satellite s’insère le plus souvent dans un boîtier en aluminium ou titane, avec un rapport largeur / longueur propre à Urwerk, défini par Felix Baumgartner et Martin Frei pour valoriser la montre dans son ensemble, depuis son mécanisme de remontage jusqu’à la pointe du plot d’indication des minutes à marche rétrograde.

 

Spécifications techniques

URWERK UR-210 CLOU DE PARIS

 

- ÉDITION LIMITÉE À 75 EXEMPLAIRES - 

 

N° 1/75  

 

 

 

BOITIER

- Matière : Titane et acier traité DLC noir

- Dimensions : Largeur 43.8mm ; longueur 53.6mm ; épaisseur 17.8mm

- Glace : Crystal saphir

- Etanchéité :  Pression testée à 3ATM / 30m

 

 

FINITIONS DU BOITIER

- Clou de Paris

- Satinage

- Micro-sablage

 

 

MOUVEMENT

- Calibre : UR-7.10

- Rubis : 51

- Echappement : Echappement à ancre suisse

- Balancier : Monométallique

- Fréquence : 28,800v/h, 4Hz

- Ressort de balancier : Plat

- Power source : Barillet unique

- Réserve de marche : 39H

 

 

REMONTAGE

- Remontage automatique avec régulation par turbines

 

 

MATIÈRE DU MOUVEMENT

- Platine in ARCAP P40

- Aiguille des minutes tridimensionnelle en aluminium et contrepoids de laiton

- Ressort cylindrique centrale en acier

- Satellite des heures en aluminium

- Carrousel central et vis en titane grade 5.

 

 

FINITION DU MOUVEMENT

- Platine sablée et perlée

- Satellites satinés et diamantés

- Tête de vis polies et anglées.

 

 

FONCTIONS

Complication satellite (brevetée) avec :

- Heure vagabonde

- Aiguille des minute tridimensionnelle

- Indication de réserve de marche

- Indication d’efficience du remontage (brevet en cours). 

- Marqueurs des heures, des minutes et index traités au Super-LumiNova® 

 

 

CONTRÔLES

- Couronne à deux positions 

- Au dos : régulateur de remontage

 

 

 

 

Who's who

Lire la suite